Fermer

Vidéo. Mali: Aïd el-Kébir: les moutons plus chers à cause de l’insécurité dans le Centre

Mise à jour le 10/08/2019 à 17h28 Publié le 10/08/2019 à 17h12 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Vidéo. Mali: Aïd el-Kébir, les moutons plus chers à cause de l’insécurité dans le Centre
© Copyright : DR

#Mali : Les Maliens s’apprêtent à fêter l’Aïd el-Kébir ce dimanche 11 août. Du coup, c’est l’effervescence au niveau du marché de bétail de Bamako. Toutefois, contrairement aux années passées, le mouton coûte cher.

La communauté musulmane du Mali s’apprête à fêter l’Aïd el-Kébir ce dimanche 11 août. Une fête qui s'accompagne de l'obligation d'immoler un mouton qu'on soit riche ou pauvres.


Seulement, cette année le mouton coûte relativement cher par rapport aux années passées.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie. Aïd Al Adha: à cause du manque de pâturages, des moutons à prix cassés


La faute à l’insécurité qui prévaut au centre du Mali, région qui approvisionne Bamako en moutons, notamment durant les fêtes.

Du fait de cette insécurité, de la dégradation des routes et du coût élevé du transport, les commerçants répercutent les frais additionnels engendrés par la conjoncture sur les prix du mouton.

Du coup, les coûts enregistrent une hausse sensible pour les Bamakois.
Le 10/08/2019 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté