Fermer

Vidéo. Mali: lancement du projet «Jigitugu» pour la protection des jeunes travailleuses domestiques

Publié le 11/08/2019 à 15h56 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Vidéo. Mali: lancement du projet «Jigitugu» pour la protection des jeunes travailleuses domestiques
© Copyright : DR

#Mali : L’ONG EDUCO a lancé cette semaine, les activités de son tout nouveau projet intitulé «Jigitugu». Celui-ci vise à contribuer à la reconnaissance et à la jouissance effective des droits de l’enfant en général et celles des filles travailleuses domestiques en particulier au Mali d’ici 2021.

L’exploitation des jeunes filles est une réalité au Mali, à l’instar des autres pays africains. Au niveau de la capitale malienne, Bamako, on compte quelques 150 000 travailleuses domestiques dont une grande partie travaille dans des conditions inhumaines. Selon plusieurs études, de jeunes filles, souvent mineures, travaillent de 6h du matin jusqu’à tard la nuit, sans repos.

De plus en plus d’ONG s’insurge face à cette situation. C’est le cas de l’ONG Educo.

Présente au Mali depuis 2000, Educo intervient directement à Bamako et Ségou, a lancé cette semaine les activités de sont nouveau projet «Jigitugu».


LIRE AUSSI: Démantèlement d’un réseau de traite de jeunes filles mineures entre le Mali et le Nigeria


L’ONG qui mène des actions dans les domaines de l’éducation, la santé, la protection de l’enfance et le renforcement des moyens d’existence des communautés et de la promotion des Droits de l’enfant, compte à travers ce projet sensibiliser et faire le plaidoyer sur le sort des jeunes filles travailleuses domestiques. Il s’agit d’un projet qui couvre la période 2019-2021.


EDUCO, est une ONG globale de coopération pour le développement qui agit en faveur des enfants et pour la défense de leurs droits spécialement le droit à recevoir une éducation de qualité et à la protection.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: débat sur l’exploitation des jeunes filles travailleuses domestiques


Elle intervient dans 12 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du sud et centrale. En 2018, 25.000 enfants ont bénéficiés de kits scolaires et 858 filles ont été appuyées pour avoir des bourses. 40 points d’eau ont aussi été réalisés dans les écoles, dans les CSCOM et les villages partenaires.
Explications avec les responsables d’Educo Mali.
Le 11/08/2019 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté