Fermer

Vidéo: Mali: les mutilations génitales responsables de 22% des décès à l'accouchement

Mise à jour le 16/09/2019 à 17h42 Publié le 15/09/2019 à 13h11 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Mali: Forum national sur les mutilations génitales faites aux filles
© Copyright : DR

#Mali : Bamako a abrité cette semaine les travaux du forum national sur les conséquences médicales des mutilations génitales féminines qui causent, au Mali, 22 % des décès au moment de l'accouchement.


Plus de 200 participants venus de toutes les régions du Mali, mais aussi de la Mauritanie et du Niger ont pris part à ce forum. 

Les travaux se sont ouvert sur  la projection d’un film très émouvant sur le témoignage d'une femme ayant vécu un calvaire à cause de son excision, avant de déboucher sur une formation au profit des participants. 


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: l’excision féminine, une pratique néfaste qui perdure

Le film rend hommage à Khadija, une femme qui a  subi l'excision à l'âge adulte et qui souffrait des conséquences liées à sa mutilsation.



Interloqués par le témoignage poignant de Khadija, les participants ont observé une minute de silence à la mémoire de cette brave décédée des suites de ses blessures.

En effet, Khadija est morte seulement 6 mois après la réalisation du documentaire.
Au Mali, 22% des décès au moment de l'accouchement sont causés par les mutilations génitales féminines.
Les travaux se 
Le 15/09/2019 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté