Fermer

Vidéo. Covid-19: au Mali, les moyens d'éviter de faire de la monnaie un vecteur de transmission du virus

Mise à jour le 14/06/2020 à 22h12 Publié le 14/06/2020 à 10h19 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Mali: l'argent, un vecteur de transmission du Covid-19
© Copyright : DR

#Mali : Les pièces et les billets de banque sont un vecteur potentiel de la transmission du coronavirus. Au Mali, où l'argent en cash circule beaucoup plus que la monnaie dématérialisée, les banquiers essayent autant que possible d’orienter leurs clients vers des services digitaux.

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, les banques et les commerces incitent leurs clients à recourir davantage à la digitalisation et à l'échange de monnaie dématérialisée. 

En effet, si la question des pièces et des billets de banque, comme facteur de contamination du coronavirus divise, d’après de nombreuses études scientifiques, le virus pourrait être présent et rester entre quelques heures et quelques jours sur des surfaces sèches comme les billets ou les pièces de monnaie, en fonction des circonstances extérieures, du taux d’humidité, de la température, etc.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: la confection de masques sanitaires, une opportunité pour l'économie nationale


En conséquence, pour certains spécialistes, en cette période de pandémie, mieux vaut ne pas prendre de risques. Il est donc conseillé aux consommateurs d'avoir recours aux services de digitalisation et de respecter les mesures barrières.

De plus, il est recommandé que dès qu’on rentre de ses courses ou en sortant des agences bancaires et des bureaux de change, après avoir manipulé de l’argent liquide, de ne pas se toucher le visage avant de s'être lavé les mains avec du savon ou d’utiliser du gel hydroalcoolique.

 

Le 14/06/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté