Fermer
#Sports

Vidéo. Mali: Journée de tension à l'assemblée générale de la Femafoot

Mise à jour le 09/10/2017 à 10h49 Publié le 09/10/2017 à 10h34 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : La journée et la soirée de dimanche n'ont pas suffi pour élire les membres du bureau de la Fédération malienne de football, lors de sa première assemblée générale de sortie de crise, ce dimanche 8 octobre. Baba Diarra explique pourquoi le poste de président de la Fémafoot suscite autant de passion.


Depuis dimanche matin, le monde du ballon rond malien s'est réuni au gouvernorat du district de Bamako pour élire le nouveau président de la Fédération Malienne de Football. Etaient présents dans la salle le représentant de la FIFA, celui de la CAF, les membres du département des sports et les délégués et mandataires venus de toutes les régions du Mali, ainsi que les présidents des clubs.


LIRE AUSSI: Cameroun: la FIFA suspend la Fecafoot et la remplace par un un Comité de normalisation

C'est dans une atmosphère très tendue que le représentant de la FIFA et le président sortant de la Femafoot ont tenu leur allocution d’ouverture. Toutefois, les membres de la FIFA présents ce jour ont estimé que les règles et l'article 29 de la Femafoot avaient été respectées. Selon eux, le collège a été convenablement convoqué, en présence des frondeurs qui ne voulaient pas de la tenue de cette assemblée ordinaire.

A 16 heures, aucun consensus n'avait été trouvé en raison d'un problème au niveau des ligues de Kayes et de Ségou. Les membres de la FIFA se sont retirés aux environs de 17 heures pour prendre leur vol. Vers 18 heures, les travaux ont enfin pu démarrer. Les travaux de l’Assemblée ordinaire de la Femafoot se poursuivront aujourd'hui à partir de 12h jusqu’à l'obtention d'un consensus autour d’un candidat. 
Le 09/10/2017 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté