Fermer

Défense: les plus puissantes armées africaines en 2017, selon Global Firepower

Mise à jour le 19/09/2017 à 02h00 Publié le 18/09/2017 à 14h06 Par Mar Bassine

#Politique
armée égyptienne
© Copyright : DR

#Maroc : Au total on retrouve 7 pays africains parmi les 55 plus puissantes armées du monde. L'Egypte arrive devant les forces de défenses du continent et dépasse sur bien des aspects certains pays occidentaux. Mais, c'est loin d'être suffisant.


Comme chaque année, le site Global Firepower classe les pays du monde en fonction de leur puissance militaire dont il détermine un indice annuel. Le top cinq mondial est occupé par les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l'Inde et la France. 

Les pays africains, quant à eux, ont beaucoup d'effort à faire en matière de défense. En effet, le premier pays du continent figurant dans ce classement est l'Egypte qui n'occupe que la 10e position. Cela pourrait réjouir certains, mais on a vu ce qui est arrivé à Moammar Kaddafi quand l'occident a décidé de se débarrasser de lui, l'Union africaine (UA) n'avait que ses yeux pour pleurer. Dans une vidéo pathétique qui a fait le tour de la Toile, Jean Ping, alors président de la Commission de l'UA rappelait que l'organisation continentale avait tout fait pour sauver le Guide de la Jamahiriya mais ses paroles étaient restées inaudibles face à la dénotation de la puissance de feu française. 

Quoi qu'il en soit, l'Egypte, elle, avec ses 95 millions d'habitants et malgré un budget beaucoup moins important que l'Algérie a réussi à avoir un équipement qui la place devant plusieurs nations, malheureusement pas devant les plus agressives du monde. Les chiffres égyptiens sont néanmoins impressionnants. L'Egypte est ainsi la 8e puissance aérienne du monde avec 1132 avions de combats, juste derrière la France qui en a 1305. C'est le 7e pays dans le monde le plus doté en chars de combat devant beaucoup de pays occidentaux dont la France, la Grande Bretagne et l'Allemagne notamment.
 


LIRE AUSSI: Algérie: les dépenses de la défense en augmentation continue



L'Algérie quant à elle, bien qu'elle dépense jusqu'à 11 milliards de dollars par an pour l'achat d'armes, elle ne figure qu'à la 25e position mondiale et à la 2e place en Afrique derrière des pays comme l'Arabie Saoudite, la Corée du Nord, l'Australie, la Thaïlande, la Polgne, etc. Côté chiffre, le pays dispose de 502 avions de combat et 240 tanks. Néanmoins, c'est une chose de disposer de matériel, c'en est une autre de bien l'entretenir et d'avoir les ressources humaines nécessaires. 

L'Ethiopie, la 4e armée africaine, arrive à la 41e position mondiale, alors que le Nigeira occpe la 55e place du classement, tout en étant la 4 puissance militaire. L'Afrique du Sud que l'on croyait figurer parmi les premières puissances mondiales et qui, un temps, allait entamer ses essai nucléaire n'occupe que la 5e place africaine et la 46e mondiale devant l'Angola qui est 51e. Chose étonnante, le Maroc deuxième plus gros budget d'armement est donc la 7e armée africaine et figure à la 54e place mondiale. 

Evidemment, dans le domaine de la défense, vu les richesss dont regorge le continent, les pays gagneraient à être mieux défendus. Certes, les Nations Unies offrent une certaine garantie de respect des droits des peuples, mais les mêmes causes produiront toujours les mêmes effets. Chaque fois que l'occident veut avoir accès aux ressources africaines ou sentira que ses intérêts sont menacés, il n'hésitera pas à recourir à la force. La Libye de Kaddafi en apporte la démonstration la plus récente. 

Le 18/09/2017 Par Mar Bassine

à lire aussi