Fermer

Covid-19: l'Afrique franchit la barre des 800.000 cas, la situation par pays

Mise à jour le 26/07/2020 à 23h40 Publié le 25/07/2020 à 20h15 Par Moussa Diop

#Société
Covid-19 Afrique

Covid-19 en Afrique, le personnel de santé de plus en plus débordé.

© Copyright : DR

#Maroc : Les contaminations connaissent une accélération notable et inquiétante en Afrique avec plus de 800.000 cas avérés de Covid-19. L’Afrique du Sud recense plus de 50% des personnes atteintes au niveau du continent. Voici les données par pays: cas confirmés, décès et guérisons.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a beau avoir tiré la sonnette d’alarme sur le fait que le continent africain pourrait devenir le prochain foyer de la pandémie de coronavirus, les Etats du continent, ballotés entre réponse sanitaire et crise économique, ont été obligés, pour éviter les tensions sociales, de déconfiner la population et de lâcher du lest sur certaines mesures barrières. Ce, afin de relancer la machine économique et de permettre aux travailleurs de l’informel de survivre.

Conséquence, les cas de Covid-19 explosent un peu partout. A la date de ce samedi 25 juillet, à 18 heures, selon les statistiques non exhaustives fournies par CDC Afrique, le continent enregistre 814.136 cas confirmés, 464.520 guérisons et 17.155 décès.


LIRE AUSSI: Covid-19: trois pays africains sur la «liste rouge» française


Autant dire que le continent s’approche à grands pas de la barre du million de cas officiels. Et compte tenu du rythme de progression des contaminations, cette barre pourrait être atteinte au tout début du mois d’août. Un mois pour lequel de nombreux pays ont annoncé l'ouverture de leurs frontières aériennes.

Et ce, alors même que depuis le début des processus de déconfinement, le nombre des contaminations explose un peu partout en Afrique. 

Ainsi, en l’espace d’un mois -du 26 juin au 25 juillet-, période marquée par les processus de déconfinement, on est passé de 337.325 à 814.136 cas confirmés, soit une hausse de plus de 140%. Et durant les deux derniers mois –du 25 mai au 25 juillet-, on est passé de 115.346 à 814 136 cas confirmés. L’explosion est incontestable. D’autant que les cas officiels sont loin de refléter la réalité du terrain, du fait qu’en Afrique on effectue très peu de tests à cause du coût de ceux-ci, du déficit et des défaillances des infrastructures sanitaires et du faible recours des malades aux hôpitaux.


LIRE AUSSI: Afrique du Sud: le Covid-19 bouleverse les rites funéraires


Ainsi, les tests ne concernent en général que des personnes déjà malades et, dans le meilleur des cas, les proches ayant été en contact avec elles. Et comme, selon les experts, 95% des malades du Covid-19 sont asymptomatiques, on peut affirmer que les cas de Covid-19 sont très sous-estimés au niveau du continent.

En Afrique du Sud, pays qui réalise le plus de tests de dépistage du Covid-19, on enregistre actuellement quelque 14.000 cas quotidiens. Au Maghreb aussi, les cas explosent. Au Maroc et en Algérie, on continue de battre les records. Ce samedi 25 juillet, le Maroc a enregistré un pic de 811 cas en 24 heures, portant à 19.650 cas le nombre de personnes contaminées depuis l’apparition de la pandémie. Le Maroc est le second pays du continent en termes de tests effectués (1,10 million de tests) après l’Afrique du Sud. L’Algérie, malgré un nombre de tests faible, compte 26.764 cas en cumulé pour un total de 92.786 tests réalisés.


LIRE AUSSI: Algérie: le président du MSP Abderrazak Makri atteint du Covid-19


Parallèlement, les cas de guérisons continuent à croître avec 464.520 guéris, soit 57% des cas confirmés, contre une moyenne mondiale de 59,37% (15,78 millions de cas pour 9,13 millions de guérisons). Il n’en demeure pas moins qu’à cause de la hausse rapide des cas, combinée à une faiblesse et une défaillance des infrastructures sanitaires, de nombreux hôpitaux et dispensaires du continent sont aujourd’hui saturés. Et les appareils respiratoires font défaut dans de nombreux pays africains.

Du côté des décès, par contre, et contrairement à l’hécatombe annoncée, le continent ne compte encore que 17.155 décès officiels, soit un taux de létalité de 2,11%, ce qui représente un ratio à moitié inférieur à la moyenne mondiale de 4,06% (640.000 décès pour 15,78 millions de cas).

Reste que les pays africains ne sont pas tous touchés de manière identique. C’est l’Afrique du Sud qui reste le pays le plus affecté avec 421.996 cas (soit environ 52% du total des cas enregistrés sur l'ensemble du continent), dont 245 771 guérisons et 6.343 décès. Suivent l’Egypte (91.072 cas, dont 31.970 guérisons et 4.518 décès) et le Nigeria (39.539 cas, dont 16.559 guérisons et 845 décès).

Voici la situation pays par pays: cas confirmés, guérisons et décès

Coronavirus Afrique


Le 25/07/2020 Par Moussa Diop

à lire aussi