Fermer

Covid-19: le cap d’un demi-million de cas dépassé, voici la situation de la pandémie en Afrique

Mise à jour le 09/07/2020 à 17h32 Publié le 08/07/2020 à 14h28 Par Moussa Diop

#Société
coronavirus
© Copyright : DR

#Maroc : Le rythme des contagions s’accélère au niveau du continent africain qui a franchi ce mardi 7 juillet la barre du demi-million de personnes officiellement affectées. Toutefois, la pandémie y fait peu de victimes. Les détails.

Les pays du continent africain qui étaient jusque là très faiblement touchés par la pandémie du coronavirus faisaient face à un choix cornélien: déconfiner pour sauver leurs économies ou poursuivre le confinement pour protéger leurs populations contre la propagation du Covid-19.

Finalement, le déconfinement l’a emporté. Ce qui est logique dans un continent où plus de 70% de la population vit de l’informel.

Seulement, si ce déconfinement est salué par les acteurs économiques et les populations, le revers de la médaille de cette reprise d'activité est, comme on s’y attendait, l’explosion des cas de Covid-19 dans de nombreux pays du continent, y compris dans ceux qui avaient réussi à maîtriser la propagation de la pandémie.


LIRE AUSSI: Vidéo. Coronavirus: Afrique du Sud, gouvernement et experts annoncent des projections très inquiétantes


Ainsi, à l’instar des Etats-Unis et de l’Amérique latine, l’Afrique connaît une forte progression de la pandémie du coronavirus depuis la mi-juin, dans le sillage des processus de déconfinement des populations. Une nouvelle vague qui touche tout le continent, même si les rythmes de contagion diffèrent d’un pays à l’autre.

A la date du mardi 7 juillet, le continent comptait un peu plus de 509.000 cas de Covid-19 confirmés officiellement par les 54 pays du continent, tous touchés par la pandémie, contre 254.000 cas le 15 juin dernier, ce qui signifie que le nombre de cas de Covid-19 a doublé en l’espace de 3 semaines seulement.

En effet, selon les données de Africa CDC, le nombre de cas de Covid-19 s’est établi au terme de la journée du 8 juillet à 509.767 cas confirmés, dont 246.320 guérisons (soit un taux de guérison de 48,32%) et 12.007 décès (soit un taux de létalité de 2,35%). A titre de comparaison, au niveau mondial, on recense 12 millions de cas confirmés pour 7 millions de guérisons (un taux de guérison de 58,33%) et 547.321 décès (soit un taux de létalité de 4,57%).


LIRE AUSSI: Sénégal. le Monsieur Covid-19 prévient: "les décès vont augmenter"


Ainsi le continent africain concentre 4% des cas de Covid-19 confirmés dans le monde et seulement 2,2% des décès liés au Covid-19, sachant que l’Afrique concentre un peu plus de 17% de la population mondiale. Une faible contagion et un taux de létalité relativement bas qu'on explique à travers diverses hypothèses: mesures préventives prises rapidement par les Etats (confinement, fermeture des frontières, mesures de distanciation), climat ne favorisant pas la prolifération du virus, immunité offerte par l’usage chronique de la chloroquine dans de nombreux pays, statistiques biaisées, etc.

En clair, l’Afrique reste un continent relativement très peu touché par la pandémie du coronavirus, même s’il faut relativiser les chiffres officiels, du fait du peu de fiabilité des statistiques de certains pays et surtout du fait de la faiblesse des tests effectués, ce qui tend à minorer les cas de Covid-19 et les décès.


LIRE AUSSI: Faute de tests dans leur pays d'origine, plusieurs Algériens binationaux rapportent le Covid-19 en France


Autre enseignement notable, le coronavirus est inégalement réparti au niveau du continent. L’Afrique du Sud est de loin le pays le plus touché par la pandémie. A lui seul, le pays arc-en-ciel recense plus de 42,34% des cas de contagions enregistrées sur le continent avec plus de 215.855 cas confirmés, 102 299 guérisons (un taux de guérison de 47,39%) et plus de 3.502 décès, soit un taux de létalité faible de 1,62%, très largement en dessous de la moyenne mondiale qui se situe à 4,57%.

La nation arc-en-ciel a choisi le dépistage massif avec actuellement plus de 1,9 million de tests effectués, ce qui signifie qu'elle fait partie des rares pays dont les chiffres officiels reflètent la réalité de la pandémie.

Malgré le nombre élevé de contaminations, par rapport aux autres pays du continent, on est encore loin des perspectives alarmistes en termes de décès projetées par les autorités sanitaires sud-africaines au début de la pandémie de Covid-19.


LIRE AUSSI: Covid-19: "c'est en train d'exploser en Algérie", selon le Pr Éric Caumes de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière


Loin derrière suit l’Egypte avec plus de 77.279 cas confirmés pour 21.718 guérisons et 3.489 décès. Le pays des pharaons affiche un taux de létalité de 4,51%, largement supérieur à la moyenne africaine (2,35%), mais légèrement inférieur à la moyenne mondiale.

Le Nigeria, le pays le plus peuplé du continent avec 200 millions d’habitants est le troisième pays le plus touché par la pandémie avec 29.789 cas confirmés, dont 12.108 guérisons et 669 décès. Toutefois, les cas de Covid-19 et de décès seraient beaucoup plus importants, selon les observateurs qui font état de la moindre qualité des statistiques et de la faiblesse des tests effectués. En tout, on recense 152.000 tests réalisés pour une population qui tourne autour de 200 millions d’habitants.

Le Top 5 des pays les plus touchés par la pandémie du Covid-19 au niveau du continent est complété par le Ghana avec 21.968 cas (dont 17.156 guérisons et 129 décès) et l’Algérie avec 16.879 cas (dont 12.094 guérisons et 968 décès). Le Ghana est l’un des pays du continent qui réalise le plus de tests de dépistage du Covid-19 et les statistiques de ce pays, à l’instar de celles de l’Afrique du Sud, de la Tunisie et du Maroc sont considérées parmi les plus fiables du continent.


LIRE AUSSI: Cameroun: des pratiques frauduleuses autour des tests de dépistage du coronavirus


Le pays a effectué 316 000 tests depuis le début de la pandémie, ce qui le positionne au troisième rang continental derrière l’Afrique du Sud et le Maroc. Et avec un taux de létalité de seulement 0,58%, le Ghana affiche l’un des taux de mortalité les plus bas au monde. Cela s’explique par le fait que grâce au dépistage massif, les malades sont détectés rapidement et pris en charge avec un traitement à la chloroquine.

Contrairement au Ghana, l’Algérie a réalisé peu de tests. Avec seulement 46.000 tests effectués pour 16.879 cas confirmés, les cas de contamination sont largement sous-estimés. On en veut pour preuve les nombreux binationaux qu’on découvre porteurs du virus Sars-Cov-2 à leur retour en France. Concernant les décès, avec un taux de létalité de 5,73%, l'Algérie affiche une mortalité liée au Covid-19 plus de deux fois supérieure à la moyenne africaine et supérieure à la moyenne mondiale qui est 4,57%.


LIRE AUSSI: Algérie: les frontières vont rester fermées à cause de la hausse des cas de coronavirus


Et parmi les pays qui ont enregistré plus de 10.000 cas de Covid-19, on compte également le Cameroun (14.916 cas, dont 11.525 guérisons et 359 décès) et le Maroc (14.730 cas, dont 10.848 et 240 décès). Le Maroc fait figure de modèle en matière de gestion de la pandémie avec 809.803 tests effectués, soit le second pays ayant réalisé le plus de tests après l’Afrique du Sud. Et au Maroc, tous les malades du Covid-19 sont hospitalisés dans des structures sanitaires publiques et totalement pris en charge par les pouvoirs publics.

Grâce au dépistage et à la prise en charge rapide, le Maroc affiche un taux de guérison de 73,64% et a réduit fortement les décès liés au coronavirus avec un taux de létalité de seulement 1,63%, largement inférieur à la moyenne africaine et représentant 4 fois moins que la moyenne mondiale.

Parmi les autres pays du continent qui ont bien maîtrisé la gestion de la pandémie figure la Tunisie avec 1.205 cas confirmés, dont 1.049 guérisons (un taux de guérisons de 87,05%) et 50 décès (un taux de létalité de 4,15%).

Voici la situation de la pandémie par pays:

corona Afrique
© Copyright : DR


Le 08/07/2020 Par Moussa Diop