Fermer

Sénégal. le Monsieur Covid-19 prévient: "les décès vont augmenter"

Mise à jour le 07/07/2020 à 10h34 Publié le 07/07/2020 à 09h53 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Pr Moussa Séydi

Pr Moussa Séydi

© Copyright : DR

#Sénégal : Au Sénégal, où l’état d’urgence sanitaire a été levé depuis le 29 juin, les décès augmentent avec près de 4 morts par jour. Le professeur Moussa Seydi craint que la situation ne soit déjà devenue ingérable.

Le professeur Moussa Seydi, qui dirige le service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann de Dakar et qui est en première ligne dans la lutte contre la pandémie, craint le pire pour le Sénégal. Selon lui, "le nombre de cas graves et les décès vont augmenter, parce que le virus a fini d’envahir tout le pays". Il s’exprimait à la télévision nationale, la RTS, et faisait le point de la situation de la pandémie qui atteint des proportions qui dépassent les prévisions les plus pessimistes.

Ce sont surtout les personnes âgées présentant d’autres maladies graves, appelées dans le jargon médical co-morbidités, qui risquent de payer de leur vie cette vague de propagation.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Sénégal. Covid-19: les résultats impressionnants de l’hydroxychloroquine, selon le Pr Seydi

Le professeur Seydi est connu pour sa franchise et ses sorties très directes. Là où les politiques, au sein du ministère de la Santé, font tout pour ne pas installer la psychose, lui rappelle, chiffres à l’appui, que le pays ne présente aucune exception et que seule la discipline observée au début de la maladie avait permis de limiter le nombre de victimes. A plusieurs reprises, il a expliqué que cela ne servait à rien de guérir 100 malades par jour et d’en voir 200 contaminés. Car cela correspondrait à un taux d’occupation des lits hospitaliers encore plus important.

Or, depuis quelque temps, le Sénégal est justement confronté à ce type d’évolution. Malgré une hausse importante du nombre de guérisons, celui des personnes nouvellement infectées reste toujours plus élevé. Par conséquent, à ce jour, le nombre de malades étant de 7.478 et celui des guéris de 4.909, il y a présentement quelque 2.569 malades dans les hôpitaux où les hôtels du pays. De plus, quelque 44 patients sont actuellement sous assistance respiratoire, contre à peine une quinzaine il y a un mois. Au final, Professeur Seydi a bien raison, ce sont les décès qui augmentent avec quelque 136 à ce jour.
Le 07/07/2020 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé