Fermer

Vidéo. Sénégal. Covid-19: les résultats impressionnants de l’hydroxychloroquine, selon le Pr Seydi

Mise à jour le 04/05/2020 à 11h51 Publié le 03/05/2020 à 12h36 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Vidéo. Sénégal. Covid-19: les chiffres impressionnants de l’hydroxychloroquine

Professeur Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses du CHU de Fann.

© Copyright : DR

#Sénégal : Avec le protocole thérapeutique à base d'hydroxychloroquine, les médecins sénégalais qui ont traité plus 360 patients ont obtenus des résultats plus qu'encourageants, avec un taux de guérison de l'ordre de 100%, mais quelques patients traités par cette molécule ont dû subir des effets secondaires.

Cela va faire deux mois que le coronavirus se propage au Sénégal, l’occasion pour les autorités sanitaires d'établir un bilan détaillé, en exposant des statistiques qui permettent de valider les décisions prises, ou de prendre de nouvelles décisions stratégiques.

A Dakar, l’exposé du professeur Moussa Seydi, qui dirige la riposte médicale du Sénégal contre le coronavirus a partioculièrement retenu l'attention, hier, samedi 2 mai. Ce professeur de médecine, infectiologue, a relaté son expérience de l’utilisation de l’hydrochloroquine auprès des patients atteints du Covid-19, qui semble mener ses équipes à d’excellents résultats.

Selon le Pr Seydi, ce traitement a déjà été dispensé à 362 malades, qui sont tous désormais guéris. 




Le temps de guérison passe de 13 à 8 jours

Concernant les résultats obtenus, le Pr Seydi a notamment expliqué que "sur la base d’une analyse préliminaire {des} données" que les patients traités à l’hydroxychloroquine guérissaient beaucoup plus vite.

En effet, "la durée médiane d'hospitalisation chez les patients qui n’avaient pris aucun traitement était de 13 jour. Alors qu’avec l’hydroxychloroquine, cette durée est ramenée à 11 jours. De plus, en y associant l’azithromycine {un antibiotique, Ndlr}, la rémission est obtenue en 9 jours, en moyenne", a-t-il expliqué.


LIRE AUSSI: Algérie. Coronavirus: le protocole d'hydroxychloroquine commence à porter ses fruits


Mieux encore, pour "les patients qui consultaient tôt et qui prenaient leur traitement dans les 24 heures, la durée médiane n’était plus que de 8 jours", a-t-il poursuivi.

Pour mettre fin à la polémique, le Pr Moussa Seydi a tout de suite affirmé que les effets secondaires n’ont été constatés que chez 12 patients, ce qui a conduit à l’arrêt du traitement pour 8 d’entre eux.

En revanche, chez les 4 autres, le traitement a été poursuivi, parce que les effets secondaires ont été très légers.

De plus, chez l'ensemble des patients, les effets secondaires ont régressé dès l'arrêt du protocole à l'hydroxychloroquine, sans nécessiter un traitement supplémentaire. 


LIRE AUSSI: Coronavirus. Sénégal: forte hausse des guérisons grâce à l'hydroxychloroquine

Ces précisions sur les résultats obtenus, avec très peu d’effets indésirable, sont de taille, puisqu’au sujet de l’hydroxychloroquine, tant vantée par le Pr Didier Raoult, il y a eu une vive polémique, notamment sur d'éventuels effets secondaires.

La molécule de chloroquine, à la base de cette molécule utilisée pour traiter le Covid-19, est une médication antipaludéenne, utilisée pour le traitement de la malaria (ou paludisme) mais à faibles doses, à raison de deux comprimés seulement par semaine, soit 310 mg de base.

En revanche, pour le traitement contre le Covid-19, les doses sont beaucoup plus fortes. Les patients adultes prennent 6 comprimés par jour, à raison de 6 jours de traitements, soit 36 comprimés d'hydroxychloroquine en moins d’une semaine.

Le 03/05/2020 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé