Fermer

France. Covid-19: réouverture des frontières extérieures Schengen avec des facilités pour les étudiants

Mise à jour le 14/06/2020 à 16h36 Publié le 13/06/2020 à 14h34 Par Le360 Afrique - MAP

#Politique
Universités françaises
© Copyright : DR

#Maroc : La France a annoncé vendredi soir qu'elle allait ouvrir progressivement, à compter du 1er juillet, ses frontières extérieures Schengen. Elle les avait fermées en raison de l'épidémie de coronavirus. La priorité sera accordée aux étudiants dont les demandes de visas seront traitées "en priorité".

«Conformément aux recommandations de la Commission européenne (…), la France procédera à une ouverture progressive de ses frontières extérieures Schengen à compter du 1er juillet», indique un communiqué conjoint des ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur.

«Cette ouverture s’effectuera de façon progressive et différenciée selon la situation sanitaire des différents pays tiers, et conformément aux modalités qui auront été arrêtées au niveau européen d’ici là», précise le communiqué.

En outre et «compte tenu des enjeux d’attractivité universitaire, les étudiants internationaux seront autorisés, quel que soit leur pays d’origine, à venir en France et les modalités de leur accueil seront facilitées», indique la même source qui précise que les demandes de visas et de titres de séjour des étudiants internationaux seront traitées «en priorité».


LIRE AUSSI: France. Voici la liste de la cinquantaine d’universités qui refusent la hausse des frais d’inscriptions


Par ailleurs et compte tenu de l’évolution favorable de la situation sanitaire en France et en Europe, la France lèvera le 15 juin l’ensemble des restrictions de circulation à ses frontières intérieures européennes mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Cette décision qui entrera en vigueur le 15 juin à minuit intervient conformément aux recommandations de la Commission européenne, souligne-t-on de même source.

Ainsi, «à compter du 15 juin, les personnes en provenance de pays de l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican) pourront entrer sur le territoire français sans restrictions liées à la lutte contre le Covid-19, comme c’était le cas avant le 18 mars 2020», précise le communiqué.


LIRE AUSSI: Rentrée 2019-2020: les étudiants africains désertent les universités françaises


Les voyageurs ne seront notamment plus tenus de se munir d’une attestation de déplacement international dérogatoire pour entrer sur le territoire français, indique la même source qui rappelle que les personnes en provenance de l’espace européen sont par ailleurs dispensées de quatorzaine à leur arrivée en France.

Enfin, des restrictions continueront toutefois de s’appliquer aux frontières avec l’Espagne et avec le Royaume-Uni, et ce par réciprocité, souligne le communiqué.
Le 13/06/2020 Par Le360 Afrique - MAP