Fermer

Afrique: l'Afrique du Nord, championne de l'émigration, selon l'ONU

Mise à jour le 02/11/2018 à 16h05 Publié le 02/11/2018 à 16h02 Par Mar Bassine

#Politique
Migration: l'algérie jette dans le désert le maroc régularise
© Copyright : DR

#Maroc : En plus d'être des pays de transit pour les migrants subsahariens, les pays d'Afrique du Nord, l'Egypte en tête, sont également de grands émetteurs de migrants. Les détails.


C'est l'Afrique du Nord qui est la région du continent qui émet le plus de migrants, depuis 2017, a annoncé Kenza Aggad, experte auprès  des Nations Unies, lors d'une rencontre, organisée à Tunis du 30 octobre au 2 novembre derniers, par la Commission économique pour l'Afrique (CEA) de l'ONU. Cette partie du continent compte en effet, selon l'experte auprès de l'ONU, 11,5 millions d'émigrants, soit 29,55% du total des migrants du continent. 

Par pays, c'est l'Egypte qui arrive en tête, avec quelque 3,44 millions de migrants, dont la destination est très probablement les pays du Golfe. Le Maroc arrive en deuxième position avec 3,04 millions d'expatriés, alors que le Soudan compte 2,02 millions d'émigrants. 

En outre, les pays d'Afrique du Nord sont également situés sur le chemin qu'empruntent les migrants originaires d'Afrique subsaharienne et dont le nombre est allé grandissant cette année. Kenza Aggad affirme ainsi que deux routes ont été identifiées: il s'agit notamment de celle de la Méditerranée centrale et celle de la Méditerranée Occidentale. La première aboutit principalement vers la Libye pour rejoindre l'Italie, alors que la seconde passe par le Maroc et l'Algérie pour aller en Espagne. 


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Algérie: la presse s'inquiète de la recrudescence des migrations clandestines

Ce ne sont pas moins de 630.000 migrants qui ont emprunté la route de la Méditerranée centrale (RMC) vers l'Italie, entre 2011 et 2016. C'est en 2016 que ce chemin de migration a enregistré le nombre le plus important, avec quelques 181.436 migrants qui ont réussi à atteindre l'Italie, dont plusieurs réfugiés et demandeurs d'asile. Evidemment, si la majorité des migrants sont passés par la Libye, l'experte constate également que l'Algérie, la Tunisie et l'Egypte aussi sont des rives d'embarquement pour rejoindre ce pays du sud de l'Europe. .

Il convient de signaler que la migration est un phénomène intrinsèque à l’ère de la mondialisation, dans laquelle les facteurs économiques, sociaux, culturels, démographiques, politiques et environnementaux jouent tous un rôle important. Durant les 18 dernières années, les migrants transnationaux ont augmenté en nombre de 49%. Ils sont désormais 258 millions dans le monde. L'Afrique est donc loin d'être le seul continent concerné... 
Le 02/11/2018 Par Mar Bassine

à lire aussi