Fermer

Gabon 2017: les joueurs à suivre lors de la CAN

Publié le 03/01/2017 à 17h23 Par Kofi Gabriel

#Sports
Sadio Mané

Sadio Mané du Sénégal.

© Copyright : DR

#Maroc : En tout, 368 joueurs sont sélectionnés par les 16 équipes qualifiées pour cette phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, CAN 2017. Certains seront très suivis lors de cette compétition.

Kiosque le360 Afrique: Du 14 janvier au 5 février, 16 équipes du continent vont se découdre lors de la 31e édition de la CAN au Gabon.
Avec 16 équipes en compétition, ce sont 368 joueurs qui ont été sélectionnés, même si certains risquent de ne pas pouvoir montrer tout leur talent, les places de titulaires étant chère.

Toutefois, pour le site d’information abidjan.net, si les sélectionneurs des différents pays ont misé sur les meilleurs joueurs, «au delà du groupe, les sélectionneurs nationaux misent sur une ou deux stars, pour tirer l’équipe vers le haut». Dans ce registre, il cite notamment les Lions de la Téranga du Sénégal, Aliou Cissé, peut compter sur les qualités offensives de Sadio Mané, l’attaquant de Liverpool. «Sadio Mané a réalisé une première partie de saison tonitruante. Il sera donc le meneur de jeu des Lions pour faire briller l’équipe au Gabon. Il va figurer parmi les joueurs à suivre dans cette compétition», souligne le site d’information ivoirien.


LIRE AUSSI :
Vidéo. Côte d’Ivoire: les Eléphants décrochent le jackpot en chipant l'Anglais Wilfried Zaha


A l’instar du Sénégal, «le ballon d’or 2015, Pierre-Emérick Aubamayang sera aussi l’un des atouts certain de José Antonio Camacho, le sélectionneur des Panthères du Gabon. Auteur de 16 buts en 15 matchs joués avec le Borussia Dortmund, Aubameyang sera donc le fer de lance des Panthères qui évolueront à domicile», explique abidjan.net.

Reste que pour le Gabon et le Sénégal, le problème est de savoir si ces stars auront les possibilités de tirer leurs équipes vers le haut. Souvent les stars africaines qui brillent dans les championnats européens déçoivent une fois en Coupe d’Afrique. L’environnement n’étant plus le même et les craintes de blessures empêchent certains d’entre eux de montrer tout leur talent.


LIRE AUSSI :
CAN 2017: le gouvernement gabonais menace les activistes qui veulent «saboter» la compétition


Partant, pour remporter la CAN, il est préférable de miser sur le collectif. C’est le cas de la Côte d’Ivoire qui dispose sur le papier l’une des meilleures équipes du tournoi. Toutefois, à e niveau aussi, certains jeunes seront très suivis dont particulièrement Wilfried Zaha, l’attaquant de Crystal Palace, qui fera son baptême de feu avec la compétition africaine, et Jonathan Kodjia.

Idem du côté de l’Algérie où le collectif primera même si Riyad Mahrez de Leicester portera tous les espoirs algériens qui compte sur cette génération pour gagner son second trophée continental.

Entre les stratégies basées sur des individualités et celles qui misent sur le collectif, il faudra attendre certainement le 5 février prochain pour juger.
Le 03/01/2017 Par Kofi Gabriel