Fermer

BAD: la Libye et le Maroc, locomotives de croissance de l’Afrique du Nord

Mise à jour le 11/03/2018 à 13h44 Publié le 11/03/2018 à 13h41 Par Moussa Diop

#Economie
Marrakech tourisme
© Copyright : DR

#Maroc : La Banque africaine de développement (BAD) publiera demain, lundi 12 mars, un focus sur la région Afrique du Nord. Seconde région la plus dynamique du continent en 2018, selon ce document, elle aura pour locomotives de croissance la Libye, le Maroc et l’Egypte.

La Banque africaine de développement publiera lundi 12 mars des focus régionaux –un pour chacune des cinq régions du continent- après la publication de son rapport phare «Perspective économique en Afrique» qui fournit une vue d’ensemble des économies des 54 pays africains.

«En proposant pour la première fois des approches régionales, nous souhaitons mettre à profit l’expertise de la banque et donner plus de profondeur d’analyse et de pertinence à cette publication», souligne un communiqué de la BAD.

Un gros plan est ainsi fait sur l’Afrique du Nord. Le rapport régional qui sera rendu public le lundi 12 mars à Tunisie où se trouve le bureau régional de la BAD passe en revue les spécificités de la région, défis et opportunités, performances et perspectives.

Cette première édition région consacrée à l’Afrique du Nord fait état de perspectives de croissance positives pour 2018 et 2019.


LIRE AUSSI: Egypte: Moody’s prévoit une croissance de 5% en 2019


Ainsi, selon les projections de la BAD, la croissance devrait atteindre 5% en 2018 et 4,6% en 2019.

Outre l’effet pétrole en Libye, ces performances sont expliquées par les impacts positifs des réformes entreprises au cours de ces dernières années par certains pays de la région. Au Maroc, la croissance est «stimulée par la hausse de la productivité agricole, qui a profité d’une bonne saison des pluies conjuguée aux impacts positifs du déploiement du Plan Maroc vert». Quant à l’Egypte  sa croissance sera portée par son programme de réformes macroéconomiques et structurelles.

En outre, la croissance bénéficiera des effets des niveaux secteurs à haute valeur ajoutée comme l’électronique et la mécanique, la consommation privée et publique.


LIRE AUSSI: Qui sont les 6 pays africains au Top 10 des plus fortes croissances mondiales en 2018?


Ces performances font de l’Afrique du Nord la seconde région la plus performante du continent derrière l’Afrique de l’Est. L’Afrique de l’Ouest et Australe restent  respectivement plombées par les faibles croissances du Nigeria et de l’Afrique du Sud, les deux premières puissances économiques du continent.

En détail, la performance de l’Afrique du Nord est exceptionnellement tirée par la Libye dont le PIB a bondi de 55,1% en 2017 grâce à une importante production de pétrole et devrait également afficher une bonne performance cette année.

Le Maroc, après avoir affiché un taux de croissance de 1,2% en 2016 et 4,1% en 2017, devrait maintenir sa cadence. Idem pour l’Egypte dont la croissance avait atteint 4% en 2017.

Le 11/03/2018 Par Moussa Diop