Fermer

Algérie-Maroc: le Comité pour la réouverture de la frontière appelle à un rassemblement ce mardi

Mise à jour le 13/08/2019 à 15h38 Publié le 12/08/2019 à 11h10 Par Karim Zeidane

#Politique
Poste frontière Maroc-Algérie
© Copyright : DR

#Maroc : Le Comité algérien pour l’ouverture de la frontière terrestre algéro-marocaine appelle à un rassemblement le mardi 13 août au poste frontière Colonel Lotfi. Ce comité, nouvellement créé, entend jouer sa partition pour l’ouverture de cette frontière, fermée depuis un quart de siècle.

L’ouverture de la frontière terrestre algéro-marocaine est de plus en plus souhaitée par les peuples des deux pays, mais aussi par les dirigeants marocains.

Dernière initiative en date, à l’occasion du 20e anniversaire de son accession au trône, le 29 juillet dernier, le roi du Maroc a réitéré sa «main tendue» à l’Algérie, pour trouver une solution à la fermeture de cette frontière.

Toutefois, ces vœux des deux peuples et dirigeants marocains se heurtent encore à un non catégorique des dirigeants algériens.

Face à cette situation, les initiatives se multiplient des deux côté de la frontière, comme la création, tout dernièrement, du Comité algérien pour l’ouverture de la frontière terrestre algéro-marocaine.


LIRE AUSSI: Algérie: une campagne pour la réouverture des frontières avec le Maroc


Ce Comité a lancé un appel à un rassemblement symbolique et pacifique au niveau du poste frontalier Colonel Lotfi, côté algérien. Cette rencontre symbolique est prévue pour demain mardi 13 août à 10h.

Dans son communiqué, le Comité demande aux autorités algérienne et marocaine d’ouvrir la frontière terrestre «afin que les deux peuples puissent exercer leur droit de libre circulation de part et d’autre de la frontière et renouer leurs liens familiaux».

Ses membres expliquent que «depuis un quart de siècle de la fermeture de la frontière terrestre entre le Maroc et l’Algérie et après une longue patience des deux peuples, attendent l’ouverture de la frontière terrestre, leurs souffrances, face à cette situation anormale et incompréhensible, se sont accentuées».


LIRE AUSSI: L'UMA décroche les premiers fonds pour le chemin de fer Maroc-Algérie-Tunisie


Rappelons que la frontière terrestre algéro-marocaine est fermée depuis 1994.

Toutefois, au cours de ces derniers mois, plusieurs voix se sont élevées pour demander sa réouverture, dans le sillage des manifestations populaires qui secouent l’Algérie.

Des voix qui commencent à avoir des échos favorables au sein des dirigeants algériens, si l’on en croit The Independent.

Le quotidien britannique annonçait au début du mois que le gouvernement algérien étudierait la possibilité de rouvrir ses frontières avec le Maroc.
Le 12/08/2019 Par Karim Zeidane