Fermer

Egypte: rush pour les inscriptions au Forum mondial de la jeunesse

Mise à jour le 16/10/2018 à 17h13 Publié le 16/10/2018 à 17h10 Par Karim Zeidane

#Politique
Forum mondial de la jeunesse
© Copyright : DR

#Maroc : 122.000 jeunes de 195 pays se sont inscrits en ligne au Forum mondial de la jeunesse (FMJ) qui aura lieu du 3 au 6 novembre prochain à Charm el-Cheikh en Egypte. 5.000 d’entre eux participeront à l’événement. Plusieurs sujets d’actualité seront débattus lors de cette seconde édition du FMJ.

Les inscriptions au Forum mondial de la jeunesse (FMJ) ont été clôturées par les autorités égyptiennes, après avoir enregistré un rush exceptionnel auprès des jeunes. Ils étaient en effet 122.000 jeunes, âgés de 18 à 40 ans, à s’inscrire en ligne sur le forum. Quelque 68.000 parmi eux se sont inscrits dans le but de participer au forum. Du coup, pour cette édition, 5.000 jeunes de 145 pays participeront à l’événement, contre 3.000 lors de la première édition.

Cette seconde édition annuelle du FMJ s’attaquera à deux thèmes majeurs: la Paix et le développement. Les jeunes, représentés par plusieurs délégations du monde entier, vont explorer les problèmes clés de leur génération et déterminer leur rôle dans la réalisation des objectifs de développement et de lutte contre le terrorisme.


LIRE AUSSI: Égypte: Al Sissi ouvre le Forum mondial de la jeunesse


Pour cette seconde édition, plusieurs thèmes prioritaires seront débattus. Parmi les thèmes phares figurent, entre autres: la sécurité de l’énergie et de l’eau, l’autonomisation des personnes handicapées, le volontariat dans les sociétés de construction, l’agenda 2063 du développement durable en Afrique, la citoyenneté numérique, les moyes de former les futurs dirigeants, les moyens de réduire l’écart entre les sexes sur le marché du travail, etc.

Lors de la première édition du Forum mondial de la jeunesse 2017, 3.200 participants venant de 11 pays avaient assisté au Forum. Quelque 222 orateurs venant de 64 pays avaient abordé diverses questions internationales, régionales, notamment les crises migratoires et les réfugiés, la démocratie et les droits de l’homme, la stabilité et le développement de l’Afrique, la technologie et les médias sociaux, etc.

A noter aussi que plusieurs chefs d'Etat africains participent à cette manifestation, à côté du président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi. 
Le 16/10/2018 Par Karim Zeidane

à lire aussi