Fermer

Union africaine: Odinga nommé Haut Représentant pour le développement des infrastructures

Publié le 20/10/2018 à 21h39 Par Le360 Afrique - MAP

#Economie
Odinga

L'ex-Premier ministre kényan Raila Odinga, le 27 avril 2017 à Nairobi.

© Copyright : DR

#Maroc : Le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a nommé samedi Raila Odinga du Kenya comme Haut Représentant pour le développement des infrastructures en Afrique.

Cette décision est une expression de la détermination de l'Union africaine à accélérer l’intégration du continent par le biais des infrastructures, afin de promouvoir durablement la croissance et le développement économiques, indique un communiqué de la Commission de l’UA.

Cette nomination, ajoute le communiqué, intervient dans un contexte marqué par des efforts renouvelés à cet égard, comme en témoignent l'adoption, en mars dernier, à Kigali, de l'Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine et du Protocole sur la libre circulation des personnes et le passeport africain, ainsi que le lancement, en janvier dernier à Addis-Abeba, du Marché unique sur le transport aérien en Afrique.


LIRE AUSSI: Infrastructures: l'Afrique doit investir entre 120 et 140 milliards de dollars par an


Le Haut Représentant s'emploiera à soutenir et à renforcer les efforts déployés par les Départements compétents de la Commission et par l'Agence de planification et de coordination du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) dans le cadre du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA), qui a été entériné par la Conférence de l'Union en janvier 2012, précise la même source.

A cet égard, il a notamment pour mandat de mobiliser davantage de soutien politique de la part des Etats membres et des Communautés économiques régionales et à favoriser une plus grande appropriation des projets en cours par toutes les parties prenantes concernées sur le continent. Il est également chargé de soutenir les initiatives de la Commission et du NEPAD visant à encourager un engagement accru de la part des partenaires au développement, est-il ajouté.


LIRE AUSSI: Infrastructures: Top 10 des plus grands projets dans les 5 régions d'Afrique


Dans l’accomplissement de son mandat, et s'appuyant sur l’action et le leadership de l'Initiative présidentielle pour la promotion des infrastructures conduite dans le cadre du PIDA, le Haut Représentant prêtera une attention particulière aux chaînons manquants le long des corridors routiers transnationaux identifiés comme partie intégrante du réseau des autoroutes transafricaines, en vue d’assurer leur développement et leur modernisation.

Il se focalisera sur le train continental à grande vitesse, qui est l'un des projets phares du premier plan décennal de mise en œuvre de l'Agenda 2063, dans le contexte des décisions pertinentes de l'Union africaine. Il interagira avec les Champions actuels d’initiatives connexes de l'Union africaine et sollicitera leurs conseils, afin de garantir la synergie et la cohérence requises, précise le communiqué.

Odinga a été membre du Parlement. Entre 2001 et 2005, il a occupé d'importants portefeuilles ministériels, notamment ceux de l'énergie, des routes, des travaux publics et du logement. Il a également été Premier ministre du Kenya de 2008 à 2013.

Le 20/10/2018 Par Le360 Afrique - MAP