Fermer

Vidéo. Abidjan: la presse ivoirienne autour de l'ambassadeur du Maroc, le temps d'un dîner

Mise à jour le 24/12/2018 à 17h22 Publié le 23/12/2018 à 14h34 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet

#Politique
L'ambassadeur du Maroc à Abidjan va à la rencontre de la presse
© Copyright : le360: George Moihet

#Maroc : Une vingtaine de journalistes de la presse ivoirienne ont été conviés à dîner par l’ambassadeur du Maroc ce 20 décembre. Une rencontre conviviale qui se situe dans le prolongement du renforcement des relations ivoiro-marocaines.


La presse ivoirienne a été réunie par l’ambassadeur du Maroc à Abidjan autour d’un dîner. Pour Adelmalek Kettani, qui en a profité pour présenter d'avance ses vœux du Nouvel an, ce cadre était une occasion de renforcer les liens avec les médias et surtout d’échanger sur diverses questions dans une ambiance bon enfant.

Il a souligné que les relations maroco-africaines sont le fruit d’une «forte volonté politique» qui se traduit par la vision du royaume de partager son expérience avec «les pays frères d’Afrique» afin d’apporter sa pierre à l’édifice du développement du continent.



Une vision qui s’est traduite en terre ivoirienne, au-delà des importants investissements des sociétés marocaines, par des actions concrètes initiées par le royaume. L’on notera la construction de débarcadères pour améliorer les conditions de travail des acteurs de la pêche, ou encore le centre de formation multisectorielle de Yopougon, un joyau entièrement équipé qui va former de jeunes ivoiriens aux métiers de l’hôtellerie et du BTP entre autres.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. L’ambassadeur du Maroc en Mauritanie offre un diner à la délégation de la CGEM

Il faut le dire, le Maroc jouit d’une bonne réputation dans le milieu de la presse locale. Les journalistes, dont plusieurs ont déjà visité le royaume, se sont longuement intéressés, en plus des projets marocains dans le pays, aux succès du royaume au niveau économique, à la stabilité de ses institutions, à la modernité de ses villes, à la gouvernance publique, et au moyen de tisser des ponts entre les médias des deux pays. Des sujets pour lesquels Abdelmalek Kettani a apporté des réponses en expliquant comment «un pays qui n’est pas très riche» en ressources naturelles est parvenu à faire de grands pas vers le développement.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Côte d’Ivoire: Les patrons des entreprises marocaines réunis autour de l’ambassadeur


Il a également insisté sur la «vision à long terme, ouverte et bienveillante» du Maroc envers l’Afrique et la Côte d’Ivoire en particulier dans un «esprit de solidarité».
Le 23/12/2018 Par notre correspondant à Abidjan Georges Moihet