Fermer

Mondial 2018: deux dernières journées décisives à vivre en octobre et novembre

Mise à jour le 06/09/2017 à 18h19 Publié le 06/09/2017 à 18h09 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Sports
Coupe du monde - Zone Afriqie

#Maroc : Après quatre journées, aucune équipe africaine n'est encore qualifiée à la Coupe du monde 2018, alors que dans d'autres continents, certains pays ont déjà validé leurs tickets. En Afrique, les verdicts tomberont lors des deux dernières journées éliminatoires.

Aucune équipe africaine ne s'est qualifiée au terme des 4 premières journées éliminatoires de la zone Afrique. Dans le groupe A, le Nigéria et la Tunisie ne sont pas si loin, mais reste sous les menaces de la Zambie et de la RD Congo. Tout comme leurs poursuivants, ils n'auront pas droit à l'erreur dans leur groupe respectif.

En octobre prochain, un faux-pas et la Tunisie (1er, 10 pts) se verrait rejoindre par le Congo (2e, 7 pts) à la tête du groupe A, alors qu'une défaite du Congo serait synonyme d'une qualification de la Tunisie. Seul un match nul maintiendrait encore le suspense jusqu'au dernier match prévu en novembre.


LIRE AUSSI : Eliminatoires Mondial 2018: les choses se précisent dans la zone Afrique


Et ce sont les mêmes calculs dans le groupe B où le Nigéria a manqué de se qualifier contre le Cameroun, lundi dernier. La bonne opération de la Zambie (2e, 7 pts) contre l'Algérie a fait fondre à trois points l'avance du Nigéria. Quant à l'Algérie, elle est bien éliminée sans aucune gloire.

Il y a eu également de grosses désillusions lors de cette quatrième journée qui s'est achevée ce mardi. Notamment pour la Côte d'Ivoire et le Maroc, les deux premiers de la poule C. Après leur coup d'éclat respectif contre le Gabon et le Mali, les deux équipes ont patiné hier devant les mêmes adversaires. La Côte d'Ivoire a perdu (1-2), alors que le Maroc a fait match nul (0-0). La Côte d'Ivoire (7 pts) reste toujours en tête malgré la défaite, suivie du Maroc (6 pts), mais les deux restent sous la menace du Gabon qui a désormais 5 points. Quant au Mali, il reste bon dernier de ce groupe avec deux points. Mathématiquemnt, aucune équipe n'est éliminée dans cette poule même si la qualification devrait logiquement se jouer entre la Côte d'Ivoire et le Maroc. 


LIRE AUSSI : Mondial-2018: le Nigeria presque qualifié et le Cameroun éliminé

Dans le groupe D, le Cap-Vert est monté à égalité de points avec le Burkina Faso suite à sa deuxième victoire consécutive contre les Bafana Bafana, avec 6 points chacun au compteur. Mardi, le but contre son camp de Pape Seydou N’Diaye a non seulement rendu aux Burkinabé la place de leader, mais également fait chuter les Sénégalais en troisième position. Les Lions de la Téranga ont 5 points devant les Bafana Bafana, derniers avec quatre points. La Russie reste toujours possible pour chacune des quatre équipes. Ce qui rend très décisives les deux dernières rencontres de cette poule.


Par contre, ce n'est pas le cas dans le groupe E. Si le Ghana (5 pts) s'est donné un brin d'espoir en battant le Congo Brazzaville (1 pt) grâce à un triplé de son milieu défensif Thomas Partey, c'est l'Egypte qui a bien repris la tête du classement. Les Pharaons sont à 9 points, devant l'Ouganda (7 pts). Quant au Congo Brazzaville, il est éliminé au même titre que le Cameroun, la Guinée, la Libye, l'Algérie et (presque) le Mali. 
Le 06/09/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou