Fermer

Coopération: la Guinée reçoit un don de 100 mille tonnes d'engrais du Maroc

Mise à jour le 17/02/2017 à 18h00 Publié le 17/02/2017 à 17h29 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Economie
Coopération: la Guinée reçoit 100 mille tonnes d'engrais du Maroc
© Copyright : DR

#Maroc : Mettant en oeuvre un programme de dynamisation de son agriculture afin de parvenir à l'autosuffisance alimentaire, la Guinée vient de bénéficier d'un appui important du Maroc. Le royaume chérifien lui a livré à titre gracieux un stock d'engrais de près de 100.000 tonnes.


L'information a été délivrée jeudi en Conseil de ministres par le Président Condé, qui a demandé la mise en place d'un Comité de gestion de ces 100.000 tonnes d'engrais. Ce comité qui devra procéder à un recensement informatique de tous les paysans demandeurs et bénéficiaires afin d'optimiser la distribution et d'éviter toute réexportation des engrais fournis par le Maroc.

Albert Damantang Camara, porte-parole du gouvernement, a indiqué que ce Comité de gestion devrait être composé de cadres de la Présidence de la République, de la Primature, des quatre ministères en charge de l'Agriculture, de l'Administration du territoire, des Transports et du Commerce.


LIRE AUSSI:
Conakry: "les Moulins d’Afrique", l'exemple d'une réussite maroco-guinéenne


La gestion des engrais est en fait le talon d'Achille des autorités guinéennes. Des engrais achetés par le passé se sont retrouvés dans les pays voisins. 

Les 100 mille tonnes d'engrais sont fournis à un moment où la Guinée s'apprête à accueillir le roi marocain sur son territoire. Initialement prévue ce weekend, la visite du roi marocain en Guinée est finalement annoncée pour les 22 et 23 février.

Les relations maroco-guinéennes se sont renforcées depuis l'arrivée au pouvoir d'Alpha Condé en 2010. Lors de sa première visite en Guinée, en mars 2014, le roi du Maroc et le chef de l'Etat guinéen ont présidé la signature de 21 accords bilatéraux dans différents domaines de coopération. Le Maroc a été l'un des grands soutiens de la Guinée pendant la période difficile de l'épidémie d'Ebola. En retour, Alpha Condé a toujours milité pour le retour du Maroc dans l'Union africaine.
Le 17/02/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou