Fermer

Vidéo. Mauritanie: une soirée de dégustation pour savourer les riches saveurs de la cuisine marocaine

Mise à jour le 15/12/2018 à 09h11 Publié le 15/12/2018 à 09h03 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Culture
Mauritanie: une soirée de dégustation de la savoureuse gastronomie marocaine
© Copyright : DR

#Maroc : Les riches saveurs de la cuisine marocaine étaient en vedette, mercredi dernier, au Centre Culturel Marocain (CCM) de Nouakchott. Au menu de cette soirée: la dégustation de plats marocains par une assemblée en grande majorité constituée de Mauritaniennes et de Marocaines.

La gastronomie marocaine était à l’honneur voici deux jours, mercredi 12 décembre dernier, au Centre Culturel Marocain (CCM) de Nouakchott. Un public nombreux, essentiellement composé de femmes, tant mauritaniennes que marocaines, s’était donné rendez-vous pour une soirée de dégustation de la cuisine typique et ancestrale du royaume.
.
Le temps d'une soirée, l'épouse de Sidi Said Jaouhari, ministre plénipotentiaire, directeur de ce Centre Culturel Marocain à Nouakchott, a été l'hôtesse de ces lieux. Pour Le360 Afrique, elle a décrit les multiples et succulents plats (couscous, tagines, pastilla, méchoui, harira, seffa, etc.) de la préparation desquels elle a veillé, pour cette occasion spéciale.

Grâce à son précieux concours, les nombreux invités ont pu apprécier l’art culinaire marocain dans ses grandes richesses et sa diversité.


La cuisine marocaine tire son originalité et sa richesse d'une multitude d’influences qui ont su l'inspirer: amazighe, andalouse, africaine, turque. Autant d'influences qui ont su magnifiuer la préparation des tagines, couscous, des subtils mélanges entre le sucré et le salé. 

LIRE AUSSI: Vidéo. Les Marocains d'Afrique: Sofia, ambassadrice de la cuisine marocaine en terre ivoirienne


Pour sa part, Sidi Said Jaouhari, directeur Centre Culturel Marocain a invité ses hôtes "à la découverte d’une cuisine connue pour sa diversité, qui s’explique par l’interaction entre le royaume et l’environnement extérieur pendant des siècles". 

La richesse de l’art culinaire marocain résulte de différentes facettes de la culture et des traditions ancestrales gastronomiques des différentes composantes de sa population.

Cette gastronomie, l'une des plus appréciées au monde, est aussi un art de vivre, a-delà de ses recettes ancestrales. C'est un partage, celui de l'hospitalité, qui permet de tisser des liens dans la perspective de la découvertes de nouvelles cultures.
Le 15/12/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya