Fermer

Vidéo. Mauritanie-Maroc. Festival des villes anciennes: le président Ghazouani visite le stand du royaume

Mise à jour le 13/11/2019 à 14h52 Publié le 13/11/2019 à 14h51 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Culture
Mauritanie. Festival des villes anciennes: le président Ghazouani visite le stand du royaume
© Copyright : DR

#Maroc : La neuvième édition du Festival des Villes Anciennes de Mauritanie (FVAM) a lieu depuis le 10 novembre dernier, jusqu'au 16 novembre, dans la cité millénaire de Chinguetti. Présent sur place, le président mauritanien a visité le stand du Royaume du Maroc, invité d'honneur de cette édition.

La neuvième édition du Festival des Villes Anciennes de Mauritanie (FVAM) se déroule du 10 au 16 novembre dans la cité millénaire de Chinguetti (une localité des plateaux désertiques de l'Adrar, située à plus de 500 kilomètres au nord de Nouakchott).

Une manifestation pittoresque et colorée en plein désert, dont le Maroc est cette année l’invité d’honneur. Ainsi, le royaume y est représenté par une forte délégation, composée de 85 personnes, dirigée par le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, Hassen Abyaba, avec la présence très active de l’ambassadeur du Maroc accrédité à Nouakchott, Hamid Chabar.

Temps fort de l'ouverture de ce festival: la visite du stand marocain par le président Mohamed ould Cheikh Ghazouani.

A cette occasion, le chef de l’Etat mauritanien a suivi avec un intérêt visible, toutes les présentations et les explications des responsables de l’exposition.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie. Chinguetti: le Maroc invité d’honneur de la neuvième édition du Festival des villes anciennes


A cette occasion, Youssef Khiyar, directeur du patrimoine au ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports du Maroc, a donné un aperçu de l’importance de la participation marocaine «avec un pavillon multiple. Il s’agit notamment de la section réservée aux éléments classés au patrimoine culturel mondial de l'Unesco, les médinas».


L’exposition met également en valeur l’initiative royale de restaurations de ces cités, qui ont marqué l’histoire passée et demeurent celles du Maroc contemporain. En outre, selon Youssef Khiyar, des éléments «du patrimoine immatériel du royaume sont exposés, afin de montrer au public mauritanien et aux visiteurs étrangers, toutes les facettes et les dimensions» de la culture marocaine, avec un large focus sur le programme de réhabilitation des médinas et des monuments du royaume. 


LIRE AUSSI: Mauritanie: le Festival des Villes anciennes réveille le débat sur la fracture identitaire


Pour sa part, Sid Said Jaouhari, directeur du Centre culturel marocain de Nouakchott, a donné un éclairage sur la présence du CCM dans la capitale mauritanienne, à travers de nombreux tableaux et des ouvrages, mais aussi un aperçu des activités hebdomadaires de cette institution.

De son côté, Anass El Habbour, cadre de la Maison de l’artisan, institution sous la tutelle du ministère du Tourisme, de l’artisanat, des transports Aaériens et de l’économie solidaire, a mis l'acent sur les métiers représentés dans son stand, «tournage sur bois, dinanderie, bijouterie».

L'illustration parfaite de l’expertise séculaire des artisans du Maroc, et désormais accompagnée d'une importante dimension de modernisation et d’adaptation, face à un monde aujourd'hui de plus en plus globalisé.
Le 13/11/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya