Fermer

Vidéo. Mauritanie: la RAM inaugure un vol cargo Casablanca-Nouakchott

Mise à jour le 29/06/2018 à 12h40 Publié le 29/06/2018 à 12h35 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Vol Cago RAM Casablanca-Nouakchott
© Copyright : DR

#Maroc : Bonne nouvelle pour les opérateurs économiques mauritaniens et leurs partenaires étrangers. La compagnie Royal Air Maroc (RAM) a lancé une ligne entièrement dédiée au transport de fret entre Casablanca et Nouakchott avec le premier vol d’un avion-cargo B767-300, mercredi 27 juin.

Le baptême de feu s’est déroulé mercredi à l’aéroport international «Oumtounsy» de Nouakchott en présence du directeur de la compagnie pour la Mauritanie et des représentants de ses partenaires, à l’image de l’Agence nationale pour la sécurité de la navigation aérienne (ANAC) et de la Société des aéroports de Mauritanie (SAM).


Ce vol hebdomadaire sera désormais effectif tous les lundis. L’avion arrivé à Nouakchott ce mercredi, d’une capacité de 45 tonnes,
transportait une vingtaine de tonnes de marchandises essentiellement composée des pièces industrielles et de textile provenant de Turquie, selon les membres de l’équipage et les responsables de la Société mauritanienne des aéroports (SAM).


LIRE AUSSI: Royal air Maroc: une ligne cargo vers le Cameroun à partir de 2017


Toutefois, des négociations sont en cours pour la signature d’un contrat portant sur le transport du poisson mauritanien destiné à l’exportation vers l’Europe, la Turquie et d’autres marchés du monde.

A travers RAM Cargo, «Royal Air Maroc (RAM) transporte du fret sur tout le réseau de la compagnie nationale en utilisant toutes les capacités de soute des avions passagers, mais aussi celles d’un avion «Freighter» d’une capacité de 15 tonnes.

Désormais, le nouvel appareil B767-300 «Freighter» avec sa capacité de 45 tonnes, remplace l’avion-cargo et vient donner une nouvelle impulsion à l’activité fret de la compagnie nationale.


LIRE AUSSI: Royal Air Maroc: une croissance remarquable en Afrique


C’est le constructeur américain Boeing qui s’est chargé de transformer le Boeing 767, originellement destiné aux vols passagers. 

A l'occasion de ce premier vol du cargo de la RAM, Brahim Abdel Kader et Aderahmane ould Bati, respectivement chef de service marketing  et directeur d'exploitation de la SAM, ont indiqué apprécier la décision de la RAM. Une décision qui ne manquera pas de renforcer le partenariat de la compagnie avec les opérateurs mauritaniens et les services aéroportuaires, ont-ils souligné.

Le 29/06/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi