Fermer

Vidéo. Mauritanie: une centaine d'hommes d'affaires marocains pour renforcer les échanges et les investissements

Mise à jour le 18/12/2018 à 11h19 Publié le 18/12/2018 à 11h16 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Vidéo. Mauritanie: une centaine d'hommes d'affaires marocains pour renforcer les échanges et les investissements
© Copyright : DR

#Maroc : Salaheddine Mezouar, Président de la CGEM, a conduit une délégation composée d’une centaine d’hommes d’affaires au Forum économique Mauritano-Marocain qui s’est tenu à Nouakchott. Objectif: consolider et développer les échanges et les investissements entre les deux pays.

La ministre du Commerce de Mauritanie, Khadijettou mint MBareck Fall, a donné le coup d’envoi des assises du forum d’affaires mauritano-marocain, hier, lundi au Centre International des Conférences de Nouakchott (CICN), en présence de l’ambassadeur du Maroc en Mauritanie, Hamid Chabar, de l'élite des opérateurs économiques des deux pays et de nombreux invités.

La délégation marocaine est conduite par le président du Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar. Ce mardi, la délégation de la CGEM visitera la Zone Franche de Nouadhibou où sont implantés de nombreuses entreprises marocaines.


Elle compte plusieurs plusieurs dizaines d’entreprises opérant dans de nombreux secteurs d’activités: agroalimentaire et agriculture, banques, finances et assurances, Bâtiment et travaux Publics (BTP), immobilier, chimie et parachimie, commerce et services, conseil, énergie et mines, industrie, santé-industrie pharmaceutique, investissements et exportations, pêche, transports, logistique et tourisme.


LIRE AUSSI: Vidéo. L’ambassadeur du Maroc en Mauritanie offre un diner à la délégation de la CGEM


Ce forum, co-organisé par l’UNPM et la CGEM, comprend également des rencontres B to B et la visite de la Zone franche de Nouadhibou. Il permettra d’explorer les opportunités d’affaires et d’investissements et de dynamiser les liens commerciaux entre les secteurs privés des deux pays, dans divers secteurs 

Salaheddine Mezouar, qui préside cette délégation a souligné la nécessité de renforcer ces opérations entre les deux pays liés par une communauté de destins et offrant des synergies dans plusieurs domaines tels que l’agriculture, la pêche et les mines.


LIRE AUSSI: Vidéo. Maroc-Mauritanie. énergie: la Fenelec prospecte le marché mauritanien


Il a aussi mis l’accent sur «l’importance des relations mauritano-marocaines, tissées par l’histoire, la géographie, le sang et la culture. Une réalité humaine à laquelle les secteurs privés des deux pays ont le devoir de donner un contenu concret en saisissant toutes les opportunités d’affaires, en vue d’établir un axe solide entre Rabat et Nouakchott dans l’espace ouest-africain».

Discours identique de Zakaria Fahim, membre de la délégation marocaine, expert-comptable, président d'une importante commission au sein de la CGEM, auto-entrepreneur, abonde dans le même sens et parle des grandes perspectives que permettra ce forum de Nouakchott.

La première journée de ce forum a été marquée par la signature d’un mémorandum d’entente relatif à la mise en place d’un mécanisme de veille et d’alerte.


Le 18/12/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya