Fermer

Vidéo. FIAD 2019 d’Attijariwafa bank: l'entreprise mauritanienne Infolog remporte un prix

Mise à jour le 16/03/2019 à 01h08 Publié le 15/03/2019 à 16h40 Par Moussa Diop et khadija Sabbar

#Economie
Vidéo. FIAD 2019 d’Attijariwafa bank: l'entreprise mauritanienne Infolog remporte un prix
© Copyright : DR

#Maroc : L’entreprise mauritanienne Infolog, spécialisée dans le domaine de l’informatique, a remporté un trophée lors de la 6e édition du Forum international Afrique développement (FIAD) qui s’est déroulé les 14 et 15 mars à Casablanca. Le groupe est présent dans 5 pays ouest-africains.

L’entreprise mauritanienne Infolog, spécialisée dans le domaine de l’informatique, a remporté, lors de la cérémonie de clôture de la 6e édition du Forum international Afrique développement (FIAD), le 3e Prix des Trophées de la Coopération Sud-Sud attribués aux entreprises les plus méritantes dans le domaine de l’intégration économique du continent.

Un trophée que Sidi Mohamed Ichidou, PDG d’Infolog, a dédié à ses collaborateurs qui l’ont soutenu pour développer cette entreprise et en faire le groupe qu’elle est actuellement devenue.


Dans cet entretien, il revient sur le parcours de l’entreprise fondée en Mauritanie, et qui est désormais présente dans 4 autres pays ouest-africains: Sénégal, Guinée, Côte d’Ivoire et Mali.


LIRE AUSSI: Vidéo. FIAD 2019: clôture en apothéose du plus grand forum d’affaires africain


L’entreprise, spécialisée au départ dans le domaine de l’informatique, s’est consolidée dans ce domaine avant de se diversifier pour devenir un groupe multimétiers: informatique, centres d’appels, microfinance, etc. Le groupe emploie aujourd’hui 500 collaborateurs.

Concernant l’avenir d’Infolog, son PDG souligne que l’heure est aujourd’hui à la consolidation des acquis. Le groupe souhaite renforcer sa présence aussi bien en Mauritanie que dans les pays où elle s’est implantée, y gagner davantage de parts de marché et grandir encore plus dans ces marchés.

Le groupe se donne ainsi cinq ans pour réaliser cette consolidation, puis saisir de nouvelles opportunités qui se présenteront pour élargir son développement dans d’autres pays du continent.
Le 15/03/2019 Par Moussa Diop et khadija Sabbar