Fermer

Mauritanie: le nouvel ambassadeur du Maroc effectue une visite à Nouadhibou

Mise à jour le 25/07/2018 à 02h00 Publié le 24/07/2018 à 13h19 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Hamid Chabar et Mohamed ould Ahmed Salem ould Mohamed Rare

Hamid Chabar, ambassadeur du Maroc en Mauritanie (d) et Mohamed ould Ahmed Salem ould Mohamed Rare, Wali de Dakhlet Nouadhibou.

© Copyright : DR

#Maroc : Le nouvel ambassadeur du Maroc en Mauritanie, Hamid Chabar, a effectué lundi 23 juillet 2018, un déplacement à Nouadhibou, la capitale économique de la Mauritanie, située au nord du pays. Un déplacement chargé en rencontres visant à raffermir les relations entre les deux pays.

L’ambassadeur du Royaume du Maroc en Mauritanie, Hamid Chabar, a effectué un déplacement à Nouadhibou, la capitale économique mauritanienne située à 465 km au nord de Nouakchott.

Durant ce déplacement chargé, le nouvel ambassadeur du Royaume en Mauritanie a commencé par rendre une visite de courtoisie au wali de la région, Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Rare.

Au menu de cette rencontre qui s’est déroulée dans une atmosphère détendue et cordiale, l’examen des voies et moyens de renforcer les relations de coopération et de partenariat entre le pôle économique de Nouadhibou et les principaux pôles économiques du Maroc.


LIRE AUSSI: Mauritanie-Maroc: l'ambassadeur à Nouakchott dément les rumeurs de refus de visa


Cette volonté politique de renforcement des relations entre la capitale économique de la Mauritanie, jouissant du double statut de cité minière et portuaire, intervient dans un contexte de renforcement de l’attractivité de la ville avec la création de la zone franche de Nouadhibou (ZFN) en 2013.

Dans ce cadre, le diplomate marocain a été également reçu en audience par le président de l’autorité de la zone franche de Nouadhibou (ZFN), Mohamed Ould Daf. Une rencontre qui a permis à l’ambassadeur Chabar de mieux sensibiliser les hommes d'affaires marocains aux  opportunités d’investissement offertes par la nouvelle institution.


LIRE AUSSI: Maroc-Mauritanie: pourquoi l’intox algérienne ne fermera pas la frontière


A signaler au passage que le Maroc occupe actuellement le rang de deuxième investisseur au niveau de la zone franche de Nouadhibou, avec 1,55 milliard de nouvelles ouguiyas, selon le rapport 2017 de l’institution. L’ambition est clairement de donner un élan décisif à cette tendance et de renforcer les échanges commerciaux et les investissements entre les deux pays. A ce titre, il faut souligner que le Maroc est le premier partenaire commercial de la Mauritanie en Afrique et représente environ 30% des échanges commerciaux entre la Mauritanie et le reste du continent.

Par ailleurs, ce déplacement à été l’occasion pour l’ambassadeur de rencontrer le personnel du consulat du Royaume à Nouadhibou et des membres de la communauté marocaine vivant dans cette ville. Ces derniers sont 2.000 officiellement enregistrés, mais on estime leur nombre réel à 4.000. Cette communauté est active dans divers secteurs, dont la pêche, les services, la construction et la restauration.


LIRE AUSSI: Maroc-Mauritanie: le visa marocain désormais en 24 heures


«Des instructions ont été données pour un accueil adéquat aux demandeurs de visas et un traitement rapide des dossiers, aligné sur les mêmes conditions qu’au niveau de Nouakchott, surtout en cette période estivale qui se caractérise traditionnellement par une explosion du nombre des candidats au voyage vers le Maroc», explique une source consulaire. Selon les autorités consulaires, les demandes de visa sont traitées en 24 heures, facilitées par le passage de la Mauritanie au passeport biométrique.

En 2017, le consulat du Maroc à Nouadhibou a délivré 5.000 visas sur un total de 30.000 titres de voyage accordés par les représentants consulaires à Nouakchott et à Nouadhibou.

Le 24/07/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya