Fermer

Vidéo. Agadir: les Mourides organisent la journée des Qaçaides de Khadimou Rassoul

Mise à jour le 29/04/2018 à 21h06 Publié le 28/04/2018 à 19h47 Par notre correspondant à Agadir Mhaned Oulbarka

#Culture
Les Mourides du maroc organisent leur journée dédiée aux qaçaïdes de Serigne Touba
© Copyright : DR

#Maroc : Des centaines de Sénégalais ont convergé vers la Capitale du Souss pour assister à la journée dédiée aux qaçaïdes de Serigne Touba. Cette année, d'éminentes personnalités ont été dépêchées du Sénégal par les plus hautes autorités de la confrérie.


Après Casablanca en 2016, Rabat en 2017, c'est à Agadir que s'est donné rendez-vous, ce samedi 28 avril 2018, la forte communauté mouride résidant au Maroc, pour cette journée annuelle dédiée aux qaçaïdes du cheikh soufi sénégalais, Khadimou Rassoul, le Serviteur privilégié du Prophète Mohamed. L'ensemble des provinces du Maroc était représentées: de Casablanca à Oujda et de Tanger à Dakhla, en passant par Fez, Guelmim, Meknes ou encore El Jadida. 


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Maroc-Sénégal: Journée dédiée aux Qaçaïdes de Khadimoul Rassoul à Rabat

Comme lors des éditions précédentes, ce sont plusieurs centaines voire milliers de disciples mourides qui ont assisté au colloque de la matinée, mais aussi et surtout à la cérémonie de lecture du coran et de déclamation de la poésie de Serigne Touba. Le colloque 2018 avait pour thème "La réponse du soufisme face au matérialisme"



Sur instruction du Khalife général des Mourides, d'éminentes personnalités de la communauté ont également fait le déplacemnt depuis le Sénégal. Le conférencier et théologue tunisien Abdallah Fahmi était présent lors de cete journée sur invitation des disciples mourides, mais surtout sur demande de Serigne Mountakha Mbacké, actuel chef de la confrérie. 

Cet évènement qui se déroule jusqu'à l'aube du dimanche 29 avril 2018 est l'un des moment fort des Sénégalais du Maroc. Son organisation implique non seulement les mourides, mais aussi les autorités consulaires qui participent à l'obtention des autorisations nécesasires. 




Le 28/04/2018 Par notre correspondant à Agadir Mhaned Oulbarka