Fermer

Air Sénégal SA: l’entêtement d’Erdogan a-t-il profité à la RAM?

Mise à jour le 15/11/2016 à 12h28 Publié le 15/11/2016 à 12h26 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo

#Economie
air sénégal
© Copyright : DR

#Maroc : La RAM va-t-elle se substituer à Turkish Airlines comme partenaire stratégique de la future compagnie aérienne Air Sénégal SA? L’Observateur croit savoir que l’entêtement du président turc sur la fermeture des écoles de Fethullah Gulen au Sénégal a poussé Dakar à s’orienter vers la RAM.

Que devient le projet de partenariat stratégique entre la future compagnie Air Sénégal SA et Turkish Airlines? Selon le quotidien dakarois L’Observateur, du 15 novembre, ce partenariat bat de l’aile à cause de l’entêtement du président turc. En effet, à cause du refus du gouvernement sénégalais d’obtempérer à sa demande de fermeture des écoles Yavuz Selim, appartenant au prédicateur Fethullah Gülen qu’Erdogan accuse d’être derrière le putsch visant à le renverser, l’homme fort d’Ankara a décidé de «freiner les négociations» dans ce dossier. C’est du moins, ce que pense L’Observateur.

Pour rappel, en février dernier, lors d’une escale à Dakar, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, avait convenu avec son homologue sénégalais, Macky Sall de travailler sur un «partenariat stratégique» entre Turkish Airlines et Sénégal Airlines (devenue Air Sénégal SA). La Turquie promettant d’aider le Sénégal à monter une compagnie «sérieuse et solide», en apportant son savoir-faire.

Les exigences de la partie turque (concernant les écoles de Gulen) auraient donc poussé le gouvernement sénégalais à se tourner vers son vieil allié marocain. Lors de la visite du roi Mohammed VI, la semaine dernière à Dakar, un accord a ainsi été scellé entre le Maroc et le Sénégal en vue d’un «partenariat» entre Royal Air Maroc et Air Sénégal SA.


LIRE AUSSI :
Vers un partenariat entre Sénégal airlines et Turkish airlines
Exit Sénégal Airlines, bonjour Air Sénégal SA



«Il a été convenu de mobiliser les deux compagnies pour coopérer afin de mettre en place un partenariat mutuellement bénéfique dans divers domaines opérationnels et techniques, notamment à travers la mise en place d’accords commerciaux», avait expliqué Maïmouna Ndoye Seck, la ministre sénégalaise des Transports aériens et du tourisme.

Cette nouvelle collaboration devrait permettre, à terme, d’accompagner le lancement effectif d’Air Sénégal SA, avait précisé la ministre. La RAM était déjà le partenaire stratégique de la défunte Air Sénégal international (ASI).


LIRE AUSSI :
Maroc-Sénégal: pour un nouveau partenariat entre la RAM et Air Sénégal
Air Sénégal: les premiers avions attendus avant la fin de l’année


Il faudra néanmoins rester prudent sur ce dossier puisque les autorités sénégalaises n’ont pas officiellement annoncé une rupture du projet de partenariat avec les Turcs. D’ailleurs, deux entreprises turques, Summa et Limak, sont en train de finaliser les travaux du nouvel Aéroport international Blaise Diagne (AIBD), dont les travaux étaient à l’arrêt à cause d’un différend entre l’Etat du Sénégal et Saudia Bin Laden, le constructeur saoudien qui avait gagné le marché.

Summa va aussi construire un hôtel 5 étoiles, un stade omnisport et un centre d’expositions, à Diamniadio. Et la Turquie et le Sénégal maintiennent toujours leur volonté de renforcer leurs relations dans divers domaines tels que : la défense, la culture, l’économie, le tourisme, etc.
Le 15/11/2016 Par notre correspondant à Dakar Ibrahima Diallo