Fermer

Air Sénégal: la date du premier vol Dakar-Casablanca est connue

Mise à jour le 19/10/2019 à 13h16 Publié le 18/10/2019 à 12h00 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Economie
Air Sénégal
© Copyright : DR

#Maroc : La compagnie sénégalaise compte effectuer son premier vol entre Dakar et la capitale économique marocaine dans moins de deux mois. Les billets d'avion sur cette ligne étant jugés trop chers, la variable du prix sera déterminante pour convaincre la clientèle.


Visiblement, la compagnie sénégalaise veut accélérer les choses concernant l’exploitation des lignes jugées les plus rentables, dont celles reliant Dakar respectivement à Casablanca, à Lagos et à Nouakchott. Selon l'agence d'information économique africaine Ecofin, Air Sénégal devrait effectuer son premier vol Dakar-Casablanca le 3 décembre prochain, soit dans environ six semaines seulement. 

Sur cette route où la Royal Air Maroc (RAM) effectue déjà 20 rotations quotidiennes, le pavillon national sénégalais entend déployer son Airbus A319, journellement. L'unique variable qui reste est le prix, élément déterminant dans le choix des passagers. 


>>>LIRE AUSSI: Air Sénégal annonce l’ouverture de plusieurs lignes dont, de nouveau, celle de Casablanca

Actuellement, le tarif moyen d'un billet aller-retour Dakar-Casablanca est de l'ordre de 7200 dirhams, soit 425.000 Fcfa, s'il est acheté dans une agence de la RAM au Maroc, ou de 6800 dirhams, soit 400.000 Fcfa, via internet. Il arrive que des billets promotionnels soient proposés autour de 5500 dirhams, mais leur rareté fait que peu de gens en profitent.

Pendant ce temps, un vol Dakar-Paris, en aller et retour est proposé régulièrement par Air France autour de 500 euros seulement, donc moins cher de 1500 dirhams, environ à celui entre Casablanca et Dakar, alors que la distance en est deux fois plus courte. 

Il est certain que pour séduire la clientèle, Air Sénégal devra tenir compte de ce paramètre et proposer des tarifs en deçà de 5000 dirhams. Au quel cas, la Ram sera obligée de s’adapter à la nouvelle concurrence, au grand bonheur des voyageurs.

Il convient de signaler que, entre les deux pays, chaque compagnie dispose légalement de 14 vols hebdomadaires, à raison de deux quotidiens. La RAM exploite 6 vols hebdomadaires d'Air Sénégal, lesquels s'ajoutent aux 14 vols dont elle est régulièrement attributaire. 


>>>LIRE AUSSI: Air Sénégal va relier Dakar à Washington

C'est dire qu'au stade actuel, il reste huit vols que Air Sénégal peut exploiter sans toucher à la cadence de la RAM. 

En revanche, Air Sénégal, pour être rentable, doit s'appuyer sur la clientèle venant d'Europe et qui, de transit à Casablanca, désire se rendre à Dakar.
 
Or, pour des raisons évidentes, cette clientèle est exclusivement celle de Royal Air Maroc. Si la compagnie sénégalaise veut en profiter, il lui faudra signer des conventions de code share avec des partenaires européens ou marocains afin de profiter de la clientèle acheminée à Casablanca, en transit vers Dakar. 
Le 18/10/2019 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé