Fermer

Fret aérien: ces quelques aéroports qui se partagent le gâteau en Afrique

Mise à jour le 10/08/2022 à 13h11 Publié le 10/08/2022 à 13h03 Par Moussa Diop

#Economie
fret aérien
© Copyright : DR

#Maroc : L’Afrique reste un maillon faible du trafic mondial de fret aérien, pesant à peine 1,7% du volume mondial. Et 10 aéroports concentrent plus de 78% du trafic de marchandises par les airs sur le continent. Voici le classement des plus importants aéroports de fret en Afrique en 2021.

L’Afrique occupe une place insignifiante dans le trafic mondial de marchandises par les airs. En 2021, en dépit d’une hausse de ce trafic de 11,6% par rapport l'année précédente marquée par la crise sanitaire, le transport aérien de marchandises en Afrique n’a concerné qu’un faible volume de 2,15 millions de tonnes métriques, soit environ 1,7% du volume mondial, selon les données de l'ACI Afrique. Et moins de 5% du trafic de marchandises par les aéroports du continent est intra-africain.

Globalement, le flux de fret de l’extérieur vers l’Afrique est constitué de produits manufacturés, de pièces détachées, de produits électroniques, d’équipements pétroliers, de produits pharmaceutiques, de produits alimentaires haut-de-gamme… Du continent africain vers le reste du monde, plus particulièrement depuis l’hémisphère nord, le flux de fret est constitué essentiellement des produits périssables et frais: fruits et légumes, poisson, fleurs…

>>> LIRE AUSSI: Trafic de passagers: voici les 10 aéroports qui ont été les plus dynamiques en 2021

Par ailleurs, le fret aérien en Afrique est largement concentré sur un nombre très réduit de pays. En effet, 10 aéroports de 9 pays se partagent 78,14% du trafic de marchandises via les airs au niveau du continent. Et c’est l’aéroport international Jomo Kenyatta qui s’est classé leader du continent africain en 2021 avec un trafic de 363.204 tonnes métriques de marchandises transportées.

L’aéroport kenyan devance l’aéroport international du Caire (Egypte) et celui d’Oliver Tambo (Afrique du Sud) qui ont traité des volumes respectifs de 333.536 et 304.018 tonnes métriques en 2021.



L’aéroport international d’Addis-Abeba Bole (Ethiopie) et celui de Murtala Muhammed (Nigeria) occupent respectivement les 4e et 5e places avec des volumes de fret traités de 226.417 et 204.649 tonnes métriques.

>>> LIRE AUSSI: Open Sky: voici les 35 États qui ont rejoint le Marché unique de transport aérien en Afrique

Le top 10 africain des aéroports assurant les volumes de trafic de fret les plus importants est complété par l’aéroport international d’Entebbe en Ouganda (65.115 tonnes métriques), l’aéroport Mohammed V de Casablanca au Maroc (64.373 tonnes métriques), l’aéroport international Kotoka du Ghana (46.699 tonnes métriques), l’aéroport Blaise Diagne de Dakar au Sénégal (37.225 tonnes métriques) et l’aéroport international de Cape Town en Afrique du Sud (32.738 tonnes métriques).
Le 10/08/2022 Par Moussa Diop