Fermer

Sénégal. Magal 2016: le Maroc fortement représenté à Touba

Mise à jour le 21/11/2016 à 10h29 Publié le 21/11/2016 à 08h00 Par Le360 Afrique - MAP

#Société
Mosquée de Touba
© Copyright : DR

#Maroc : Le ministère des Habous et des Affaires islamiques du Maroc s'est rendu dimanche dans la ville sénégalaise de Touba (Centre), à la tête d’une forte délégation pour prendre part aux cérémonies officielles du Grand Magal. Ce rassemblement religieux a réuni environ 3 millions de fidèles.

Ouverte samedi, la 122e édition de ce grand rassemblement spirituel réunit plus de trois millions de pèlerins venus des différentes régions du Sénégal et des pays voisins, selon des chiffres officiels. Les cérémonies officielles du Magal sont marquées par la présence de membres du gouvernement sénégalais, de délégations étrangères et de représentants du corps diplomatique accrédité à Dakar.

Au terme d'une audience accordée à la délégation marocaine par le Khalife général des Mourides, Cheikh Sidi Moukhtar Mbacké, le conseiller du Khalife, chargé des relations avec les pays arabes et le monde musulman, Mbacké Abdoulkader, a fait savoir que le Khalife général des Mourides a exprimé, lors de cette audience, sa gratitude au roi Mohammed VI pour l'intérêt particulier qu’il porte à la Tariqa Mouridiya et pour les efforts inlassables que le roi ne cesse de consentir en vue de renforcer les liens entre le Sénégal et le Maroc, notamment dans le domaine religieux.

LIRE AUSSI :
Vidéo. Les Mourides du Maroc célèbrent le Magal à Casablanca



Il a également mis en relief les relations d’amitié, de fraternité et de coopération existant entre les deux peuples sénégalais et marocains, tout en adressant ses remerciements à la délégation marocaine et au Royaume qui tient à prendre part aux cérémonies officielles du Magal de Touba, a ajouté Mbacké Abdoulkader.

Depuis samedi, qui correspond au 18 Safar, date de célébration annuelle de l'événement, la ville de Touba vibre au rythme du Grand Magal. Des centaines de milliers d'adeptes et de fervents fidèles de la confrérie Mouride venus des différentes régions du Sénégal et des pays voisins, magnifient la mémoire du fondateur de la Tariqa soufie dans une ambiance festive imprégnée de piété et marquée par de longs rituels de prières dans les nombreuses mosquées et dans les mausolées de la cité religieuse.

La Tariqa Mouridiya est l'une des plus grandes confréries au Sénégal, berceau d'un Islam soufi aux diverses confluences et aux liens communs ancestraux avec les écoles soufies du Maroc, qui ont rayonné sur l'ensemble du continent des siècles durant.


LIRE AUSSI :
Sénégal: Magal 2016, environ 3 millions de pèlerins convergent vers Touba


L'une de ces confréries est celle des Tijanes qui se distingue par sa présence dans presque l'ensemble des pays de l'Afrique de l'Ouest avec des millions d'adeptes.

Considéré comme la plus grande manifestation religieuse du Continent, le Magal de Touba perpétue la profonde vénération et l'hommage rendu par les mourides pour le fondateur de la Tariqa, Ahmadou Bamba Mbacké, de son vrai nom Ahmad ibn Muhamad ibn Habib Allah.

Issu d'une lignée de marabouts, le saint patron de Touba, également connu sous le nom de Khadimou Rassoul (serviteur du Prophète), s'est démarqué par sa farouche opposition à l'occupation étrangère, ce qui lui avait valu l'éloignement de son pays en 1895 vers le Gabon (1895-1902) puis en Mauritanie (1903-1907). Le grand Magal de Touba est la commémoration de ce départ forcé du fondateur de la Tariqa.

Pour l'édition 2016 de ce grand évènement, l’un des plus grands rassemblements humains au Monde avec une affluence de 3 à 4 millions de fidèles selon des sources officielles sénégalaises, le ministère sénégalais de la Santé et de l’Action sociale a pris des dispositions très importantes pour le bon déroulement du Magal.

LIRE AUSSI :
Sénégal: Youssou Ndour crée la polémique avec un concert au Bataclan le jour du «Magal de Touba»


Ainsi, 165 millions de Francs CFA ont été déboursés pour appuyer toutes les activités d’organisation matérielle de l’évènement, initier des activités de prévention et de prise en charge gratuite tout venant, tandis que 160 points de prestation de santé (hôpitaux, centres et postes de santé, postes médicaux avancés) ont été mis en place à Touba, dans les autres localités de la région, des régions limitrophes et le long des axes routiers, selon un communiqué de ce département.

De surcroît, près de 3.000 agents de santé ont été mobilisés, dont 85 médecins spécialistes qui ont appuyé leurs collègues des hôpitaux de la région.

Aussi, poursuit la même source, une exposition itinérante suivie de consultations gratuites a été organisée du 15 au 17 novembre pour permettre aux fidèles de mieux se familiariser avec les directions et services rattachés du ministère.
Le 21/11/2016 Par Le360 Afrique - MAP