Fermer

Vidéo. Coupe de la CAF: les coups bas de RS Berkane contre les Dakarois de Génération Foot

Mise à jour le 17/04/2018 à 10h59 Publié le 17/04/2018 à 07h29 Par Mar Bassine

#Sports
Coupe de la CAF. Génération foot se plaint d'un accueil catastrophique à Berkane

L'autocar à bord duquel l'équipe de Génération Foot a fait le trajet de l'aéroport d'Oujda Angads à Saadia.

© Copyright : DR

#Maroc : Le manager général de Génération Foot, club qui doit affronter la Renaissance sportive de Berkane en match retour de Coupe de la CAF, critique les conditions dans lesquelles son équipe a été accueillie hier.


Fouzi Lekjaa avait failli en venir aux mains avec le président de la fédération ivoirienne, en partie, à cause de l'accueil glacial qui lui avait été réservé. Cette fois, on frôle l'incident diplomatique, dans le cadre du match retour en Coupe de la CAF entre la RS Berkane et le club dakarois de Génération Foot.

Les Sénégalais qui avaient gagné par 3 à 1 à l'aller se plaignent depuis leur arrivée l'aéroport d'Oujda de coups bas multiples qui frôlent l'acharnement: pas d'accueil à l'aéroport, autocar vieux, perturbation de la séance d'entrainement, etc.  Tout y passe. L'affrontement du mercredi 18 avril a commencé  trois jours avant l'heure. 

Un autocar en panne, 2h entre Oujda-Saïdia


D'abord, éreintés qu'ils étaient par plusieurs heures de voyage, après avoir fait un Dakar-Casa-Oujda, ils ne trouveront personne pour les accueillir à leur arrivée à Oujda Angads. C'est du moins ce qu'écrit Olivier Perrin, le manager général des jeunes de l'académie d'où sont sortis des génies comme Sadio Mané de Liverpool ou IsmaIla Sarr du Stade rennais. 


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Sénégal: Génération Foot prête pour affronter RS Berkane de Kaabi


Dans un post sur Facebook, qui se passe de commentaire, il affirme qu'en plus de cette absence d'accueil, ils ont eu droit à "un bus des années 1950", dont "la porte ne se ferme pas". Le trajet entre l'aéroport d'Oujda Angads et Berkane a été effectué en une durée anormalement longue. "Le bus est tombé en panne et s'est arrêté 7 fois sur le chemin de 30 km (En réalité 50 km, NDLR) qui a été réalisé en 1 H 50", se plaint-il. Il affirme également que "le chauffeur ne parle pas notre langue". Seul l'accueil de l'hôtel serait au goût du sélectionneur français de Génération Foot. 





Comité d'accueil: un certain Ahmed


Contactés par nos soins, les dirigeants de la RS Berkane relativisent les faits. Selon Mohamed Kassimi secrétaire général de la RSB, le président de la FRMF, également président du club, "Fouzi Lekjaa est en déplacement à l'étranger", sans doute pour les besoins de la promotion de la candidature de Maroc 2026; "Son second immédiat au niveau de Berkane, Abdelmajid Madrane, s'est également rendu à Rabat, c'est ce qui explique qu'aucun officiel n'était sur place, mais quelqu'un a bien été délégué pour se rendre à l'aéroport". Il s'agit d'un certain "Ahmed", dont notre interlocuteur peine visiblement à donner le nom de famille. 

Concernant l'autocar, n'ayant pas compris l'hyperbole utilisée par Olivier Perrin, il rejette l'âge avancé sans aller à l'essentiel. "Il n'y a aucun véhicule de transport datant des années 1950 au Maroc. L'autocar en question est homologué par le ministère des Transports. J'ai en ma possession la copie de sa carte grise et de toutes ses autorisations", se défend-il.



>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Sénégal: la Renaissance de Berkane perd devant les jeunots de Génération Foot

Cependant, les photos publiées par Olivier Perrin sur sa page Facebook attestent bien de l'âge avancé du véhicule qui a servi à les transporter à la station balnéaire de Saadia, à quelques kilomètres de Berkane. 

Retrait du terrain d'entraînement 


Il se défend surtout de vouloir déstabiliser ses adversaires. "Ce n'est pas la première fois que nous recevons une équipe sénégalaise cette année et ils peuvent effectivement demander à Mbour Petite-Côte". Sauf que, là également, les enjeux ne sont pas les mêmes.

En effet, l'équipe de Mbour Petite Côte s'était rendue à Berkane en match aller, alors que Génération Foot arrive dans l'Oriental marocain avec une victoire en poche et deux buts d'avance, le match aller s'étant soldé par un score de 3 buts à 1. C'est d'ailleurs ce qui semble faire sortir Perrin de ses gonds, faisant allusion à un manque de fair-play de son vis-à-vis marocain. 




Enfin, il explique que tout est rentré dans l'ordre, ce matin du mardi, puisque même "le véhicule mis à la disposition de l'équipe a été changé". La également, cela semble loin d'être le cas comme le dénonce Olivier Perrin dans une seconde publication de leurs conditions à Berkane. "Toujours pas de nouvel autocar", écrit-il. 


Visiblement, à Berkane, les responsables ont décidé de mener une guerre psychologique contre leurs hôtes comme le montre cette vidéo qui se passe de commentaire. Lors de la séance d'entraînement de Génération Foot de ce lundi, des personnes présentées comme des responsables du club à Berkane sont entrées dans le terrain où se trouvaient déjà les joueurs sénégalais. L'un des membres du staff de Génération Foot a beau lui demander de sortir du terrain, il ne s'exécutera pas. Il répondra plutôt par des menaces d'appeler la police. Le Sénégalais en désespoir de cause ira jusqu'à lui rappeler que son attitude nuisait à l'image d'un Maroc qui veut organiser la coupe du Monde. Rien n'y fait. Génération Foot sera obligée de terminer sa séance d'entrainement sur la plage. 



Le 17/04/2018 Par Mar Bassine