Fermer

Tunisie: la BAD a inauguré son bureau de Tunis dédié à l’Afrique du Nord

Mise à jour le 05/05/2019 à 10h37 Publié le 03/05/2019 à 17h04 Par Moussa Diop

#Economie
BAD Tunisie
© Copyright : DR

#Maroc : La Banque africaine de développement a inauguré, jeudi 2 mai, son bureau régional en Afrique du Nord à Tunis. Occasion de réaffirmer l’engagement de la banque panafricaine auprès des autorités tunisiennes avec une nouvelle contribution financière de 490 millions de dollars au titre de 2019.

La Banque africaine de développement (BAD) a inauguré le jeudi 02 mai son bureau régional à Tunis. La cérémonie s’est déroulée en présence du président de l’institution panafricaine, Akinwumi Adesina, et du ministre tunisien du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Zied Ladhari.

Ouvrant cet évènement, le président de la BAD a rappelé que «la Tunisie est un ami de l’Afrique et de la BAD» en rappelant notamment le rôle que le pays a joué lorsque la BAD a traversé une situation difficile en Côte d’Ivoire en y hébergeant son siège pendant 11 ans. Le bureau régional couvre 6 pays: Tunisie, Maroc, Algérie, Libye, Egypte et Mauritanie.


LIRE AUSSI: BAD: le Marocain Mohamed El Azizi hérite du bureau de la région Afrique du Nord


A l’occasion de l’inauguration de ce bureau régional, Adesina a souligné que le montant des projets à financer en Tunisie en 2019 est de 490 millions de dollars rentrant dans le cadre de prêts couvrant les secteurs financiers, énergétiques et agricoles.

La Tunisie est un des membres fondateurs de la BAD en 1964. Elle est aussi l’un des principaux pays bénéficiaires des financements de l’institution.

Actuellement, plus de 1,4 milliard de dollars sont mobilisés pour le financement de 40 projets et programmes structurants. La banque panafricaine intervient dans divers secteurs dont l’éducation, l’eau, l’agriculture, les infrastructures, l’énergie, le numérique, etc.

Depuis la création de la BAD, la Tunisie a bénéficié des investissements de l’ordre de 8,1 milliards d’euros.
Le 03/05/2019 Par Moussa Diop