Fermer

Maroc-Niger: la Caisse de Dépôt et de Gestion du Maroc transfère son expertise à Niamey

Mise à jour le 04/04/2019 à 14h52 Publié le 04/04/2019 à 14h51 Par Moussa Diop

#Economie
CDG - CDC

Zaghnoun Abdellatif, directeur général de la CDG, et Ango Idi Ousmane, directeur général la CDC du Niger.

© Copyright : DR

#Maroc : La Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et la Caisse des dépôts et consignations du Niger ont signé un accord de coopération bilatéral. La CDG transmettra à son équivalent nigérien son expertise dans différents domaines. Explications.

Dans le cadre du développement de la coopération sud-sud, Abdellatif Zaghnoun, directeur général de la CDG, et Ango Idi Ousmane, directeur général la CDC du Niger ont signé, hier, mercredi 3 avril, à Rabat, un accord bilatéral de coopération.

A travers cet accord, la CDG va faire bénéficier à la CDC du Niger son expertise et son expérience dans divers domaines, dont: la gestion de l’épargne, le financement des PME-PMI, l’ingénierie civile et financière et le secteur de l’immobilier.

Ainsi, les deux Caisses de dépôts, acteurs majeurs du développement économique et du soutien aux politiques publiques des deux pays, renforcent leur partenariat enclenché en 2011, à Marrakech, et confirment ainsi leurs nombreuses convergences d’intérêts. 


LIRE AUSSI: Sénégal-Maroc: la CDG et la CDC érigeront une cité jumelle de Casablanca Finance City à Dakar


Rappelons que la CDG, dans le cadre de la coopération sud-sud, accompagne de nombreux pays africains en mettant à leur disposition son expérience et son savoir-faire, forgé en 60 années de pratique.

Elle a ainsi contribué à la mise en place de Caisses de dépôts dédiées au développement dans un certain nombre de pays africains.

Alors que la CDG, dont le siège se trouve à Rabat, était l’unique caisse de dépôts en Afrique, on compte aujourd'hui 7 caisses opérationnelles et 3 en instance de création sur le continent. 

Le 04/04/2019 Par Moussa Diop