Fermer
#Politique

Vidéo. Mauritanie: la sécurité au menu d'une rencontre entre l'OTAN et des pays méditerranéens

Publié le 03/10/2017 à 18h10 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Mauritanie : Nouakchott abrite les lundi et mardi, la 5e édition du Groupe consultatif de la politique pour le dialogue méditerranéen. Au menu, la coopération dans le domaine de la sécurité dans un contexte régional marqué par les conflits au Moyen-Orient et l'insécurité au Sahel.

Nouakchott, la capitale de la Mauritanie, abrite les lundi 02 et mardi 03 octobre courant la 5e édition du Groupe consultatif de la politique pour la dialogue méditerranéen. Lancé en 1994 par le Conseil de l'Atlantique Nord de l'OTAN, ce groupe compte, en plus des membres de l'OTAN, 7 autres pays: Algérie, Egypte, Israël, Jordanie, Mauritanie, Maroc et Tunisie. 

La rencontre de Nouakchott aborde les aspects liés à la coopération dans le domaine de la sécurité. La complémentarité de la coopération entre les pays de la Méditerranée et l’OTAN avec d’autres actions internationales, le G5 Sahel et les défis régionaux en matière de sécurité.

Dans son allocution inaugurale, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, chargée des affaires maghrébines et africaines, Mme Khadijetou M’Bareck Fall, a mis l’accent sur l’importance que la Mauritanie accorde à ce rendez-vous «qui doit permettre de mutualiser les efforts dans l’optique d’une paix et d’une stabilité dans l’intérêt national de nos pays respectifs» et du monde.


LIRE AUSSI : Vidéo. Les Maliens ne croient pas trop au G5 Sahel


Cette réunion intervient dans un contexte de profonde crise au Moyen-Orient (situation de guerre  en Irak, en Syrie et profonde crise  en Libye) et de développement des groupes terroristes au Sahel.

Pour sa part, l’ambassadeur Alejandro Alvargonzalez, Secrétaire général adjoint de l’OTAN pour les affaires politiques et la politique de sécurité, a insisté sur «le lien inséparable entre la sécurité dans les pays du bassin de la Méditerranée et dans celle de l’espace européen (OTAN)».

Quant à l’ambassadeur Mohamed Salek Babamine, Directeur de la communication au ministère des Affaires étrangères et de la coopération de Mauritanie, il explique le sens global et l’importance de l’événement qui se tient pour la première fois avec Nouakchott.


Le 03/10/2017 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi