Fermer

Union africaine: le président de la Commission de l'UA reçu en audience par Ould Abdel Aziz

Mise à jour le 27/03/2018 à 19h06 Publié le 27/03/2018 à 19h04 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Moussa Faki Mahamat

Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'Union Africaine (UA).

© Copyright : DR

#Mauritanie : Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a reçu en audience mardi 27 mars, le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat qui se trouve à Nouakchott pour une réunion stratégique.

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a reçu en audience, ce mardi au Palais de la République, le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat.

Le haut responsable de l’organisation panafricaine séjourne à Nouakchott pour les besoins d’une réunion consultative stratégique sur le G5 Sahel, dont les assises sont prévues mercredi.

Le G5 Sahel, dont Nouakchott abrite le siège, est composé du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad.

Après sa rencontre avec le chef mauritanien, le haut responsable de l’UA a déclaré avoir abordé avec celui-ci «des sujets utiles qui vont permettre d’aller de l’avant dans l’engagement de l’organisation panafricaine auprès du G5 Sahel».


LIRE AUSSI: Union Africaine: le président de la Commission Moussa Faki Mahamat à Alger


Moussa Faki Mahamat a, par la suite, exposé l’importante de la rencontre de mercredi, et rappelé que «l’UA a élaboré une stratégie pour le Sahel en 2014, et que celle-ci est complémentaire avec d’autres stratégies élaborées par des partenaires bilatéraux et multilatéraux».

Présentant l’objectif de la réunion du mercredi 28 mars 2018, le président de la Commission de l’UA a insisté sur le contexte dans lequel se tiennent ces assises «au moment où le G5 s’apprête à opérationnaliser sa force antiterroriste conjointe. Elle permettra à l’ensemble des partenaires de faire le point  et d'agir de manière coordonnée».

La réunion dans la capitale mauritanienne, sur une durée de 2 jours, devrait permettre de dégager «une feuille de route conséquente et réaliste, tenant compte de l’expérience des uns et des autres» pour aller vers l’objectif commun, a ajouté le haut responsable de l’UA.
Par ailleurs, il faut noter que la Mauritanie va accueillir le prochain sommet des chefs d’états et de gouvernements de l’Union africaine (UA), en juillet prochain.
Le 27/03/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi