Fermer

Union africaine: le Conseil exécutif suspend le budget du Parlement panafricain

Mise à jour le 02/07/2018 à 17h25 Publié le 02/07/2018 à 17h23 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell

#Politique
Union africaine
© Copyright : DR

#Mauritanie : Le Conseil exécutif de l’Union africaine a pris la décision de suspendre, avant l’ouverture du sommet semestriel des chefs d’Etat de l'Union africaine (UA), le budget du Parlement panafricain. En cause, des problèmes de bonne gouvernance.

Alors que le sommet semestriel des chefs d’Etat de l'Union africaine (UA) s’apprête à s’ouvrir ce lundi 2 juillet 2018 à Nouakchott en Mauritanie, le conseil exécutif de l’instance réuni préalablement a frappé un grand coup. Selon des informations relayées par Radio France internationale (RFI), les ministres des Affaires étrangères ont décidé de «suspendre temporairement» le budget du Parlement panafricain, des irrégularités ayant été constatées dans le processus de recrutement.

L’instance pourrait même faire l’objet d’une enquête sur des soupçons de corruption, dans le cadre d’une série de mesures, notamment en matière de transparence, en droite ligne avec le thème du sommet consacré à la lutte contre la corruption.


LIRE AUSSI: Union africaine: tout ce qu'il faut savoir sur le sommet de Nouakchott


Le budget 2019 du Parlement panafricain devait justement être adopté au cours du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine. Il a été arrêté à un montant de plus de 26,8 millions de dollars, soit près de 14 milliards de FCFA, contre près de 10 milliards de FCFA pour l’exercice en cours.

Le Parlement panafricain a été créé lors de la cinquième session extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation de l’unité africaine (défunte OUA, aujourd’hui Union africaine), le 2 mars 2001 à Syrte, en Libye.


LIRE AUSSI: Sahel: la corruption un terreau fertile pour l'insécurité


La cérémonie officielle de son lancement a eu lieu le 18 mars 2004 à Addis-Abeba, siège de l’Union africaine. Il est dirigé aujourd’hui par le Camerounais Roger Nkodo Dang qui a été réélu, le 10 mai 2018 en Afrique du Sud, pour un deuxième mandat de trois ans. Le Parlement panafricain est considéré comme l'instance parlementaire de l'Union africaine (UA), avec une assemblée constituée de 256 députés issus des assemblées nationales des 53 Etats membres de l'UA.


Le 02/07/2018 Par De notre correspondant au Cameroun Tricia Bell