Fermer

Athlétisme: Conakry attend 260 athlètes de la CEDEAO et de la Mauritanie

Mise à jour le 09/05/2017 à 13h16 Publié le 09/05/2017 à 13h07 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Sports
athléltisme
© Copyright : DR

#Mauritanie : Profitant du désistement de la Sierra Leone, la Guinée accueille pour la première fois du 12 au 14 mai le tournoi ouest-africain d'Athlétisme. La plupart des délégations sont déjà en route pour rejoindre Conakry, la capitale guinéenne.

Les 15 pays de la CEDEAO et la Mauritanie, qui constituent la zone II en Afrique,  vont prendre part à cette compétition. La Fédération guinéenne d'athlétisme qui a pris la décision de l'organisation à la dernière minute, assure qu'elle a le minimum de moyens techniques pour la compétition. "Nous n'avons pas des moyens sophistiqués, mais le minimum nécessaire est là ", a indiqué Atef Chaloub, secrétaire général de la Fédération Guinéenne d'Athlétisme. C'est le stade de Nongo en haute banlieue de Conakry qui va abriter la compétition, mais il reste à peaufiner. 


LIRE AUSSI: Changements de nationalité: l'athlétisme africain veut durcir les règles


 

Les moyens étant limités, vingt épreuves ont été retenues. Pas de marche, ni de marathon ou semi-marathon. "Il était prévu la participation de 420 athlètes. Mais nos Etats étant confrontés aux mêmes problèmes financiers, c'est finalement 265 athlètes qui vont rallier Conakry ",  a souligné Chaloub, ajoutant que 80 % des délégations vont rejoindre Conakry par voie routière. "La délégation burkiné a déjà bougé depuis hier (dimanche), et il sera à Conakry demain (ce mardi)", a indiqué le président de la Fédération guinéenne d'athlétisme.

La compétition va se dérouler dans les catégories senior et junior. Pays hôte, la Guinée va engager 27 athlètes dans toutes les épreuves sauf en saut en hauteur.

A trois jours de l'évènement, l'heure est aux derniers réglages. Lundi, une vingtaine de  journalistes sportifs guinéens ont été formés sur les techniques des épreuves en course, saut et lancer. C'est la première fois que leur pays abrite une compétition internationale d'athlétisme. D'ailleurs, la quasi-totalité des journalistes sont orientés vers les sports d'équipe dont le football.

Le 09/05/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou