Fermer

Mauritanie-Sénégal: découverte d’un nouveau réservoir de gaz naturel

Mise à jour le 02/07/2019 à 17h34 Publié le 02/07/2019 à 17h33 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Economie
Gaz kosmos Grand Tortue ahmeyin

#Mauritanie : Une nouvelle poche de gaz a été découverte dans le champ de Grand Tortue Ahmeyim qui chevauche la frontière maritime entre le Sénégal et la Mauritanie. Le nouveau réservoir offre ne production de 10 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié.

Un nouveau réservoir de gaz naturel a été découvert dans le champ de Grand Tortue Ahmeyim qui chevauche la frontière maritime entre le Sénégal et la Mauritanie, selon une annonce faite lundi par la compagnie américaine Kosmos Energy, partenaire de British Petroleum dans l’exploitation de ce site, dont le démarrage de  la production est prévu pour 2022.

«Le nouveau réservoir, qui est logé dans le puits Grand Tortue Ahmeyim (GTA-1), a été foré jusqu’à 4884 m, dans une profondeur d’eau de 2500 mètres. Les travaux ont été exécutés par la plateforme ENSCO DS-12, engagée par la compagnie BP. Le réservoir porteur du gaz est long d’environ 30m et possède de bonnes qualités pétro physiques», annonce Kosmos Energy, se basant sur les données du rapport d’après forage.


LIRE AUSSI: Sénégal: BP annonce les premières retombées de l’exploitation du gaz naturel pour 2022


Cette découverte «s’inscrit dans le cadre du nouveau programme de développement du site et conduira au forage du puits d’évaluation YAKAAR-2 au Sénégal dans 2 semaines, et du puits d’exploration ORCA-1 en Mauritanie vers la fin du troisième trimestre de l’année 2019».

Le PDG de Kosmos Energy, Andrew Anglis, salue une nouvelle découverte «qui laisse entrevoir la possibilité  de produire plus de gaz naturel liquéfié sur place» et donne une indication relative «à une production possible de 10 millions de tonnes de Gaz naturel liquéfié (GNL) par an, si les résultats issus des autres opérations de prospection sont positifs».


LIRE AUSSI: Hydrocarbures: la Mauritanie flouée par BP au sujet du gaz offshore


Rappelons que les réserves du Grand Tortue/Ahmeyim (GTA), considérées comme de classe mondiale, sont estimées à 450 milliards de mètres cubes.

Sur la base d’un accord entre les gouvernements du Sénégal et de Mauritanie, le consortium BP/Kosmos s’est engagé dans la mise en valeur et l’exploitation de GTA dont le démarrage de la production est attendu en 2020.
Le 02/07/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya