Fermer

Sénégal: des hommes politiques et des médias mauritaniens réagissent au décès de Babacar Touré

Publié le 27/07/2020 à 12h57 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Médias
Babacar Touré

Babacar Touré, fondateur et PDG du groupe Sud Communication.

© Copyright : DR

#Mauritanie : Babacar Touré, journaliste sénégalais fondateur du Groupe Sud Com est décédé dimanche 26 juillet 2020 des suites d’une maladie. De nombreux hommes politiques et des médias mauritaniens ont rendu hommage à l'homme qui avait beaucoup œuvré pour le rapprochement entre les deux pays.

La presse sénégalaise est en deuil suite au décès de Babacar Touré, PDG du Groupe «Sud», créateur de la première radio privée au Sénégal qui fut inaugurée en 1994, en présence des présidents Abdou Diouf du Sénégal, Ould Taya de la Mauritanie et d'Alpha Konaré du Mali. Sa mort est survenue dans la nuit de dimanche à lundi à Dakar.

Suite à cette tragique nouvelle, de nombreux Mauritaniens ont rendu un hommage appuyé à l'illustre disparu.

Mohamed Fall ould Oumeir, directeur général de l’Agence mauritanienne d’information (AMI), l'organe officiel du gouvernement, salue la mémoire «d’une grande figure de la presse indépendante et de la libre expression. C’est aussi un homme qui incarne la profondeur des relations entre notre pays et le Sénégal, en termes d’empathie, de profondeur, d’échanges et de solidarité. Nous n’oublions pas ici, dans le tumulte des douloureux événements de 1989, sa brillante plaidoirie contre l’ordre Hooligan», à travers un éditorial à faire dans toutes les rédactions pour la violence aveugle et aider au rapprochement des peuples.


LIRE AUSSI: Sénégal. Covid-19: décès de l'ancien ministre Bamba Ndiaye qui a débuté sa carrière au Maroc


Le Pr Lô Gourmo Abdoul, vice-président de l’Union des forces de progrès (UFP, opposition) dit «adieu à Babacar Touré, patriote intransigeant et internationaliste conséquent. Un grand ami de la Mauritanie, un pionnier de la presse ouest-africaine, connu pour son franc-parler, sa rigueur, le sens de l’amitié et une grande rectitude morale, une immense perte. Babacar Touré, précurseur de la presse libre au Sénégal et dans toute l’Afrique de l’Ouest, patriote intransigeant et défenseur des causes justes-un grand ami de notre peuple, qui joua un rôle de première importance dans le rapprochement des peuples mauritanien et sénégalais, notamment durant la terrible époque dite des années de braises, Babacar vient de nous quitter. Les forces démocratiques de notre pays, à l’instar de celles du Sénégal, ont perdu un de leurs meilleurs alliés et défenseurs, un homme de principes, attentionné, chaleureux et d’une franchise légendaire. L’UFP en particulier, perd un camarade et un ami, qui s’est toujours tenu à ses côtés depuis des décennies, pour faire face à toutes les adversités».


LIRE AUSSI: Sénégal: décès du célèbre animateur Moïse Ambroise Gomis, initiateur de Miss Sénégal


Moussa ould Mohamed Amar, ancien directeur général de l’Agence mauritanienne d’information (AMI), exprime «une immense tristesse au sujet de la disparition d’un ami. Un monument de la presse au Sénégal et en Afrique de l’Ouest. Un homme rigoureux, avec de grandes qualités professionnelles et humaines, fidèle et constant dans les relations. Un patriote sénégalais, ami de la Mauritanie et panafricaniste aux convictions fortes».

Babacar Touré, BT, était le conseiller dans l’ombre de nombreux chefs d’Etat africains, selon les avis concordants de nombreux observateurs.

Au rang des grands hommes liés au disparu par une solide amitié figure le célèbre banquier mauritanien, Mohamed Bouamatou.
Le 27/07/2020 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi