Fermer

Sénégal. Covid-19: décès de l'ancien ministre Bamba Ndiaye qui a débuté sa carrière au Maroc

Mise à jour le 04/07/2020 à 11h31 Publié le 04/07/2020 à 11h23 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Société
Sénégal: décès de l'ancien ministre Bamba Ndiaye qui a débuté sa carrière au Maroc

Mamadou Bamba Ndiaye, ancien ministre sénégalais et ancien rédacteur en chef de Finances News au Maroc.

© Copyright : DR

#Sénégal : Il avait débuté sa carrière au Maroc, notamment dans la presse, où il a eu à occuper la fonction de rédacteur en chef du journal "Finances News". Son décès a été annoncé hier, vendredi 3 juillet, dans la soirée.

L’islamologue et ancien ministre des Affaires religieuses Bamba Ndiaye est décédé vendredi soir à Dakar, a-t-on appris de plusieurs médias. Il a occupé cette fonction durant le second mandat d’Abdoulaye Wade (2007-2012).

La cause réelle de son décès n'a pas été officiellement annoncée, cependant, il y a quelques jours les médias sénégalais avaient évoqué une contamination par le Covid-19 à son sujet.

Auparavant, Bamba Ndiaye avait été ministre, porte-parole du président de la République.

Il fut directeur de publication du quotidien Le Messager, un titre privé proche du Parti démocratique sénégalais, la formation politique de M. Wade, puis directeur de la radio privée Océan FM, fondée par l’homme d’affaires Mbackiou Faye.

Au Maroc, il a été le rédacteur en chef de Finances News, dans les années 1990.


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Coronavirus: Pape Diouf est décédé


Mamadou Bamba Ndiaye était très apprécié dans la communauté sénégalaise du Maroc, où il a vécu des années 1980 à 2000. Quand Abdoulaye Wade est devenu le chef de l'Etat sénégalais, il l’a appelé à rejoindre son cabinet.

Polyglotte, Bamba Ndiaye parlait parfaitement l'arabe classique, l'anglais, le français et sa langue natale le wolof. Il était également docteur en science islamique, d'où son surnom de "Oustaz", par lequel l'interpellaient les Sénégalais.
Le 04/07/2020 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé