Fermer

Sénégal. Coronavirus: Pape Diouf est décédé

Mise à jour le 31/03/2020 à 20h40 Publié le 31/03/2020 à 20h25 Par Le360 Afrique

#Sports
Pape Diouf

Pape Diouf

© Copyright : DR

#Sénégal : L'ex-président de l'Olympique de Marseille, le Sénégalais Pape Diouf est mort cet après-midi des suites d'une infection au coronavirus.


C'est le premier patient sénégalais décédé des suites du coronavirus. L'ex-président de l'OM avait été hospitalisé au CHU de Fann à Dakar avant que l'Ambassade de France n'affrète un avion pour son évacuation vers une structure médicale de Nice en France. Mais, au moment où l'annonce de son décès est faite, il y a une confusion sur son lieu de décès. 

Selon la télévision sénégalaise, Pape Diouf, a rendu l'âme à l'hôpital de Fann, contredisant ce qu'avait écrit précédemment une dépêche de l'AFP. 

Le journal L'Equipe a brossé une brève biographie du marseillais d'adoption, rappelant que cet ancien journaliste à la Marseillaise dans les années 1980, fut un agent à succès à partir des années 1990, s'occupant des intérêts de Joseph-Antoine Bell, Marcel Desailly, Basile Boli, William Gallas, Samir Nasir ou Didier Drogba, entre autres joueurs".


>>>LIRE AUSSI: Sénégal. Coronavirus: l’ancien président du club marseillais OM, sous respiration artificielle à Dakar


Toujours selon le quotidien sportif français, "Pape Diouf est arrivé à la tête de l'OM en 2004, avant d'être officiellement nommé président en 2005. Dirigeant estimé, il a été un des acteurs majeurs du football français, réputé pour ses passes d'armes avec son homologue lyonnais Jean-Michel Aulas et son langage de haute tenue".

Débarqué par Robert Louis-Dreyfus en 2009, il est devenu un conférencier recherché dans les colloques sportifs, entre le visionnage d'un combat de lutte sénégalaise et la lecture d'un vieux numéro du Miroir du football dans son appartement surplombant la corniche Kennedy, à la frontière des septième et huitième arrondissements marseillais. Mis en examen dans l'affaire des transferts douteux de l'OM, fin 2016, une décision judiciaire levée en 2018, il avait ensuite filé à Dakar, auprès d'une partie de sa famille.


Le 31/03/2020 Par Le360 Afrique