Fermer

La Mauritanie et le Sénégal signent des traités et accords de coopération

Mise à jour le 19/02/2020 à 12h26 Publié le 19/02/2020 à 09h57 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Ghazouani-Macky
© Copyright : DR

#Mauritanie : Le président sénégalais, Macky Sall, a achevé une visite de travail de 48 en Mauritanie, mardi en fin d’après midi. Plusieurs traités et accords de coopération ont été signés lors de cette visite.

Le président sénégalais Macky Sall vient de boucler une visite de 48 heures en Mauritanie. Un voyage à l’agenda chargé au cours duquel il a multiplié les entretiens en tête-à-tête avec son homologue mauritanien, Mohamed ould Cheikh El Ghazouani, aux commandes depuis le 1er août 2019.

Ce voyage «s’inscrit dans la continuité des relations séculaires d’amitié confiante et de coopération multiforme entre les 2 pays et traduit une volonté de concertation et de dialogue permanent», selon les termes du communiqué conjoint sanctionnant la visite.

Au terme de la visite, les 2 gouvernements, par l’intermédiaire de différents ministres représentant les 2 parties, ont signé mardi une série d’accords et traités visant à redynamiser et renforcer la coopération.

Il s’agit «d’un premier accord technique dans le domaine de la sécurité relatif à l’organisation de patrouilles et exercices conjoints entre les marines nationales des 2 pays».


LIRE AUSSI: Sénégal. Émeutes de Saint-Louis: la Mauritanie annule les amendes contre les pêcheurs de Guet-Ndar


Pendant les échanges en tête-à-tête, Ghazouani et Macky Sall «ont particulièrement insisté sur la nécessité d’approfondir la collaboration entre les 2 gouvernements, afin de prévenir et lutter plus efficacement contre la criminalité transfrontalière sous toutes ses formes, en particulier le terrorisme, l’extrémisme violent, la migration clandestine, le trafic illicite d’armes et de drogue et le blanchissement de capitaux».

La deuxième convention est relative «au régime fiscal et douanier applicable au projet de construction d’un pont sur le fleuve Sénégal au point frontalier de Rosso».

Il y a eu également «un accord de coopération portant sur l’Initiative Clean Gas, pour réduire les émissions de carbone et l’exploitation des ressources gazières par l’utilisation d’énergies propres».


LIRE AUSSI: Mauritanie-Sénégal: de nouvelles découvertes gazières offshore au large des eaux territoriales


Un accord qui va dans le sens du renforcement du partenariat pour l’exploitation commune du site transfrontalier offshore Grand Tortue/Ahmeyim (GTA), dont le développement et la production sont confiés à un consortium British Petroleum-Kosmos Energy.

Un avenant relatif au protocole de pêche liant les 2 Etats depuis plusieurs années.

Nouakchott et Dakar ont aussi paraphé «un  accord de coopération dans le domaine de l’agriculture et un protocole d’accord en matière  de transports, de technologies de l’information et de la communication».
Le 19/02/2020 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya