Fermer

Mauritanie-Sénégal: voici le contenu de l’entretien Ghazouani-Macky Sall

Mise à jour le 28/06/2020 à 12h04 Publié le 27/06/2020 à 13h40 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Ghazouani et Macky Sall

Les présidents Mohamed Cheikh el Ghazouani (Mauritanie) et Macky Sall (Sénégal), en novembre 2019 à Dakar (Sénégal).

© Copyright : DR

#Mauritanie : Le président mauritanien Mohamed Cheikh El Ghazouani s'est entretenu au téléphone avec le président sénégalais Maky Sall, en quarantaine après avoir été en contact avec un malade du Covid-19. Occasion pour les deux chefs d'Etat de discuter sur les questions de l'heure.

Après un contact avec un collaborateur testé positif au coronavirus (Covid-19), le président sénégalais, Macky Sall est en auto confinement pour une durée de 14 jours.

Mis au courant de cette nouvelle, le chef de l’État mauritanien, président Mohamed Cheikh El Ghazouani, s’est entretenu au téléphone avec son homologue, vendredi, selon une nouvelle rapportée par l’Agence mauritanienne d’information (AMI), un organe du gouvernement.

Voici les différents sujets abordés par les deux chefs d’État, dans un contexte particulier. Les entretiens Ghazouani-Sall «ont porté sur les questions d’intérêt commun, particulièrement celle liée à la propagation de la pandémie coronavirus (Covid-19) et ses conséquences sur les deux peuples frères».


LIRE AUSSI: Coronavirus. Mauritanie-Sénégal: fermeture de la frontière terrestre entre les deux pays


En effet, cet entretien téléphonique intervient au moment les nombres de cas de contamination et de décès explosent dans les deux pays.

Ainsi, à la date du vendredi 26 juin, la Mauritanie compte 3.907 cas confirmés de Covid-19, 120 décès et 1.280 guérisons.

Pour sa part, le Sénégal dénombre 6.354 cas, 98 décès et 4.193 guérisons.

Parmi ces sujets d’intérêt commun, figure également l’ouverture, le 22 juin dernier, de la frontière entre les 2 pays. Fermée depuis fin mars pour lutter contre la pandémie, sa réouverture doit permettre aux citoyens bloqués de part et d’autre du fleuve de regagner leurs domiciles et lieux de travail.



LIRE AUSSI: Aïd el-Kébir: le Sénégal sollicite la Mauritanie pour couvrir son déficit de 300.000 moutons


Dans la foulée, les gouvernements ont également décidé d’ouvrir 3 points de passage frontaliers (Rosso, Boghé et Matam/Toufde-Civet) pour permettre l’exportation de plusieurs centaines de moutons de sacrifice de la Mauritanie vers le Sénégal, en perspective de la grande fête musulmane de Tabaski, prévue fin juillet.

Par ailleurs, au plan géopolitique et sous régional, les deux chefs d’État ont évoqué la tenue prochaine à Nouakchott, du sommet des chefs d’État du G5 Sahel, organisation regroupant le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Il sera dédié à la lutte contre le terrorisme et à la coordination des actions de développement. L chef de l’État mauritanien assure la présidence en exercice du groupe.



Le 27/06/2020 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya