Fermer

Le bouquet des médias mauritaniens arrive en Europe

Publié le 13/07/2016 à 11h14 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Culture
TV
© Copyright : DR

#Mauritanie : Les neuf chaînes de télévision et cinq chaînes radios publiques et privées composant le bouquet mauritanien du satellite «Arabsat» migrent de Badr 5 vers Badr 4. Ces chaînes seront désormais captées dans plusieurs pays européens.

Le secteur des médias mauritaniens poursuit son évolution. Depuis mardi 12 juillet 2016, les neuf chaînes de télévision et cinq chaînes radios publiques et privées composant le bouquet mauritanien du satellite «Arabsat» ont entamé leur migration de Badr 5 vers Badr 4, selon la Société de Télévision de Mauritanie (TDM).

Selon le Directeur général de TDM, Mohamed Dieh Ould Sidaty, dans une première étape «une double diffusion du bouquet nationale sera assurée jusqu’au 30 septembre 2016». Au-delà de cette date, «la diffusion sera exclusivement sur Badr 4».

Ce transfert va ouvrir de nouveaux horizons au bouquet national. Il s’agit de la possibilité d’un rayon de couverture en bande KU de plusieurs pays d’Europe : France, Autriche, Allemagne, Angleterre, Irlande, Norvège, Danemark, Roumanie et Pologne.

Ainsi, ce transfert «mettra fin définitivement à l’isolement de plusieurs colonies mauritaniennes installées à l’étranger qui auront désormais la possibilité de recevoir des images d’excellente qualité des chaînes mauritaniennes», a ajouté Mohamed Dieh Ould Sidaty.
Pour sa part, Mme Hawa Tandia, ministre des Relations avec le parlement et la société civile, la migration du bouquet mauritanien vers Badr 4 permet «à la TDM de relever un nouveau défi» sur le long chemin de la bataille du numérique.

Le bouquet des neufs chaînes de télévision de Mauritanie est composé de El Muritanya (publique), Mourabitoutoun TV, Chinguetti TV, Sahel TV, El Watanya TV,  Dava TV, TDM Promotional Channel et El Mahadra TV). Quant aux chaînes de radios concernées, il s’agit de Radio Mauritanie (publique), Radio Jeunesse, Radio Coran, Radio Sahara Médias et Radio Nouakchott.

Le 13/07/2016 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

à lire aussi