Fermer
#Culture

Mauritanie: lancement du festival Assalamalekoum avec plusieurs figures de la musique urbaine de la région

Mise à jour le 24/06/2022 à 13h10 Publié le 24/06/2022 à 13h08 Par De notre correspondant à Nouakchott Amadou Seck

#Mauritanie : La 15e édition du festival Assalamalekoum des musiques urbaines a démarré mercredi 22 juin 2022, à Nouakchott, en présence de nombreux artistes de la sous-région. Cette édition est placée sous le thème «Tevragh-Zeina: ville créative».

L’édile de la commune de Tevragh-Zeina, Taleb ould Mahjoub, a donné le coup d’envoi du festival des musiques urbaines Assalamalekoum, mercredi 22 juin au cours d’une rencontre avec la presse, en présence de l’organisateur, Kane Limam, dit Monza, et de nombreuses figures du rap venues du Sénégal, du Mali, du Burkina Faso, parmi lesquelles le pionnier Didier Awadi.

Cette édition coïncide avec la quinzième bougie de la grande manifestation. Elle est placée sous le thème «Tevragh-Zeina: ville créative», dans le cadre du programme «Heya Nouakchott». Celui-ci vise à soutenir la candidature de la commune au cinquième prix international des Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), Mexico 21.

>>> LIRE AUSSI: Mauritanie: le retour du festival «Assalamaleikoum» à partir du 22 juin

Le maire de Tevragh-Zeina, Taleb ould Mahjoub, a mis l’accent sur l’importance du festival Assalamalekoum, qui œuvre à la structuration du milieu social, économique et culturel de la cité, moteur de la capitale, labellisée ville africaine créative aux côtés de Ségou au Mali, Mahé (Seychelles), Harare (Zimbabwe) et Pointe Noire au Congo, depuis 2016.

Il explique par la suite les différents aspects du concept «Tevragh-Zeina: ville créative» et ses différentes dimensions relatives au développement durable.

Limam Kane, organisateur, met en avant un évènement «qui contribue à la structuration de l’activité», dans le contexte d’un secteur culturel sans cadre organisationnel.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Mauritanie: Nouakchott vibre au son de la musique andalouse du Maroc

Une difficulté en dépit de laquelle le festival Assalamalekoum Culture maintient une dynamique de promotion et de diffusion des actions positives relevant de toutes les expériences du genre à travers le monde. Il livre un véritable plaidoyer pour la fin de l’informel et des mauvaises pratiques dans le domaine de la culture.

Didier Awadi, rappeur sénégalais, salue la coopération entre la mairie de Tevragh-Zeina et l’organisation du festival, la présence des musiques urbaines de Mauritanie sur la carte africaine et rend un hommage appuyé au rôle de Monza sur la scène musicale internationale.
Le 24/06/2022 Par De notre correspondant à Nouakchott Amadou Seck