Fermer

Mauritanie: la presse se mobilise en faveur du journaliste Ahmedou ould Wedia

Mise à jour le 04/07/2019 à 18h03 Publié le 04/07/2019 à 18h02 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Médias
Ahmedou ould Wedia
© Copyright : DR

#Mauritanie : La presse mauritanienne se mobilise en faveur de la libération d’Ahmedou ould Wedia, journaliste et homme influent au sein du Rassemblement national pour la réforme et le développement (RNRD/Tawassoul/mouvance islamiste), arrêté au cours de la nuit du mardi 3 au mercredi 4 juillet.

Plusieurs dizaines de journalistes ont organisé un sit-in devant les locaux de la primature, pour condamner l’arrestation de leur collègue, dont les proches affirment être sans nouvelles de lui depuis mardi soir, et exiger sa libération.

Le Rassemblement national pour la réforme et le développement (RNRD/Tawassoul), parti auquel il appartient, est la première force de l’opposition à l’Assemblée nationale en Mauritanie.

Ahmedou ould Wedia a été kidnappé mardi soir par des éléments présumés appartenir à la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), alors que cette dernière n'a fourni aucune explication par rapport à sa détention dans un lieu secret.


LIRE AUSSI: Mauritanie: interpellation du journaliste et homme politique Ahmedou ould Wedia


On peut toutefois rappeler que cette arrestation intervient dans un contexte de contestation post-élection présidentielle du 22 juin 2019.

A l’occasion de cette échéance, les islamistes du RNRD/Tawassoul avaient soutenu la candidature de Sidi Mohamed ould Boubacar, ancien Premier ministre, arrivé 3e avec quelque 18% des voix, mais qui conteste les résultats de cette élection.
Le 04/07/2019 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya