Fermer
#Politique

Vidéo. Mauritanie: l'unité nationale passe par la volonté de l'Etat

Mise à jour le 02/07/2018 à 09h25 Publié le 02/07/2018 à 09h23 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Mauritanie : L’ancienne maison des jeunes de Nouakchott a abrité vendredi soir un colloque sur l’unité nationale. Cette manifestation était organisée par le Pacte national pour la démocratie et le développement (PNDD-ADIL), qui fut brièvement au pouvoir avec le président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.


 Le PNDD-ADIL a célébré ainsi  le 11e anniversaire du discours prononcé par le président  Ould Cheikh Abdallahi, le 29 juin 2007. Une allocution à travers laquelle le président de la République  de l’époque  a reconnu «la responsabilité» de l’Etat dans les crimes commis contre la communauté négro-africaine entre 1989 et 1991.
 
De graves exactions  qui se sont  traduites par des déportations massives de populations vers le Sénégal, des expropriations, des exécutions extrajudiciaires visant particulièrement les militaires.


>>>LIRE AUSSI: Mauritanie: de graves propos sur l'unité nationale attribués au Premier ministre

Par la même occasion, il demandait pardon au nom du peuple, avec l’engagement de tout mettre en œuvre pour trouver une solution consensuelle au passif humanitaire.
 
La conséquence de cet engagement a été le retour au pays de près de 25.000 déportés, rentrés du  Sénégal à partir de la fin du mois de janvier 2008.
 

Le 02/07/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya