Fermer

Mauritanie: vers un nouveau statut de la police

Publié le 07/07/2018 à 10h32 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Police

#Mauritanie : Le gouvernement mauritanien a examiné et adopté un projet portant modification du statut de la police à l'occasion de sa réunion hebdomadaire, jeudi 5 juillet 2018.


Le statut de la police mauritanienne devrait bientôt faire l’objet d’une profonde réforme. En effet, le  gouvernement  a examiné et adopté un projet de loi abrogeant et remplaçant la loi 2010-007 du 20 janvier 2010, relative à ce grand corps impliqué dans la gestion de la sécurité nationale, au cours de sa réunion du jeudi 5 juillet 2018, selon un  communiqué du Conseil des ministres.

Ce projet de loi a pour objectif de doter la police mauritanienne «d’un cadre juridique plus adapté pour accompagner l’évolution de ses missions et la prise en compte de l’internationalisation de la criminalité à travers la mise en place d’un statut garantissant à la fois la moralité du policier, sa technicité et son rendement», explique le même document.


>>>LIRE AUSSI: Nigeria: la police "invite" le président du Sénat à répondre à des accusations de vol


Commentant l’adoption de ce projet de loi, jeudi après-midi au cours d’un point de presse, le ministre de l’Intérieur, Ahmedou Ould Abdallah, a déclaré: «celui-ci est de nature à améliorer notre système de sécurité  et de défense.

Il s’inscrit dans le cadre d’une volonté des pouvoirs publics de veiller constamment au développement  et à la modernisation des dispositifs de sécurité, afin de répondre aux exigences de l’heure, en dressant un bouclier infranchissable contre la criminalité transnationale.

Le gouvernement a déjà mis au point  un plan de sécurité dont l’application s’est soldée par de bons résultats grâce à la formation et à l’équipement des forces armées et de sécurité».  La Mauritanie est un pays du Sahel, une zone confrontée depuis plusieurs années, au développement du terrorisme et du crime transnational.


Le 07/07/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya