Fermer

Mauritanie: les élections municipales partiellement annulées à Nouakchott

Mise à jour le 13/10/2018 à 08h11 Publié le 13/10/2018 à 08h07 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya

#Politique
Elections Mauritanie
© Copyright : DR

#Mauritanie : La justice mauritanienne a ordonné la reprise des élections municipales à Arafat et El Mina, deux communes de Nouakchott. Le collège électoral est convoqué le samedi 27 octobre courant.

Ls électeurs d'El Mina et Arafat sont appelés à retourner aux urnes. En effet, la justie a ordonné la reprise des élections le 27 octobre courant. Dans ces deux communes, les élections opposeront le parti au pouvoir aux islamistes de Tawassoul (Arafat) et à une coalition de l'opposition (El Mina).

C’est dans un contexte politique marqué par une vive tension que l’Union pour la république (UPR), principal parti de la majorité, et le Rassemblement national pour la réforme et le développement (RNRD/Tawassoul/mouvance islamiste), première force de l’opposition, vont devoir croiser à nouveau le fer dans les urnes.

La reprise du vote des élections municipales du 1er et 15 septembre dernier a été décidée par la chambre administrative de la Cour suprême de la Mauritanie dans deux communes de Nouakchott-Sud, El Mina et Arafat, à la date du 27 octobre prochain.


LIRE AUSSI: Mauritanie: le parti au pouvoir gagne difficilement Nouakchott


Ainsi, le gouvernement a examiné et adopté, un projet de décret convoquant le collège électoral à date indiquée à l’occasion de sa réunion hebdomadaire du jeudi 11 octobre, explique un communiqué publié à l’issue du Conseil des ministres.

Ce décret «est pris en application de la délibération de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en date du 10 octobre 2018», ajoute le communiqué du gouvernement.

La décision de la haute juridiction a été prise sur la base d’un recomptage des votes dans les deux communes, suite à des contestations introduites par les parties.


LIRE AUSSI: Mauritanie. Elections: le président de la CENI commente les résultats du second tour


Il faut rappeler que les premiers résultats annoncés par la CENI avaient donné les candidats de la coalition des partis de l'opposition vainqueurs dans les 2 communes citées. Ensuite des recours ont été déposés par le parti au pouvoir, Union pour la République, devant la Haute Cour justice.

Pour rappel, l’Union pour la République (URP) a remporté 6 communes sur les 9 que compte Nouakchott. En plus des 2 communes qui feront l'objet d'un recomptage de voix, le parti au pouvoir a été déboutée au sujet d’une requête visant à faire annuler le vote de la mairie de Sebkha remportée par la coalition Avant-garde des forcesdu changement démocratique (AFCD)-UFP (Union des forces populaires).

                  
                    
Le 13/10/2018 Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya